Comment Parler Français de manière Fluide ! L’Euphonie | Grammaire & Prononciation en Français

Comment Parler Français de manière Fluide ! L’Euphonie | Grammaire & Prononciation en Français

Comment Parler Français de manière Fluide ! L’Euphonie | Grammaire & Prononciation en Français

Voici 7 astuces pour améliorer votre prononciation en français grâce à l’euphonie ! Parlez français de manière naturelle et fluide.

Résumé de la leçon

Aimeriez-vous parler français de manière naturelle et fluide ?

Voici 7 ASTUCES pour améliorer votre PRONONCIATION en français grâce à l’euphonie ! Regardez la vidéo !

Ces conseils vous permettront d’être compris par les francophones natifs quand vous parlez français.

Cela vous permettra également de parler français comme un natif, et pas comme un livre de français !

CLIQUEZ ICI pour lire la transcription en entier.
N'oubliez pas de LAISSER UN COMMENTAIRE, ça ne vous prendra qu'une minute 😉

INSCRIVEZ-VOUS gratuitement pour télécharger la transcription PDF et le podcast MP3.

CONSULTEZ nos cours de français en ligne pour vous aider à parler français avec confiance et vous amuser ! 🙂

Jetez un oeil ci-dessous pour plus de leçons de français

Transcription de la vidéo en entier

Salut, c’est Ingrid de Talk en Français !

Aujourd’hui, j’aimerais te parler de l’euphonie. C’est quoi ça ?

En fait, c’est le son agréable ou harmonieux du français. C’est une combinaison de sons agréables mais aussi faciles à prononcer.

C’est quand les mots en français s’enchainent de manière naturelle.

C’est tout simplement le secret de la fluidité. Et je crois que c’est ce que tu recherches ? Pas vrai ?

Tu n’aimerais pas parler français de manière naturelle, harmonieuse et fluide ?

Alors, t’est prêt ? C’est parti !

 

Je voudrais juste te prévenir que cette leçon de prononciation est de niveau intermédiaire, avancé.

Maintenant, n'importe qui peut essayer, peut s'entraîner, mais je veux que tu saches que ce n'est pas facile. Il faut s'exercer à parler à haute voix, à écouter attentivement les francophones natifs et à les imiter.

Prononcer correctement les mots en français est absolument nécessaire pour tout le monde.

Mais pour vraiment progresser en français, passer au niveau supérieur, on va se concentrer sur ta prononciation, pour t’aider à avoir une prononciation naturelle. Ça va te permettre de réduire un peu ton accent et paraître un peu plus détendu dans tes conversations en français.

 

Alors, quand on parle français naturellement, on ne prononce pas chaque mot parfaitement. On ne prononce pas mot à mot. Et je suis sûre que c’est pareil dans ta langue. Quand tu parles dans ta langue maternelle, tu enchaines les mots dans une phrase. Tu ne prononces pas chaque mot individuellement.

Les mots se réduisent, ils se contractent et se lient entre eux. C’est le secret d'une prononciation naturelle et fluide.

Ce n'est pas un hasard si le français parlé est beau. Il y a en fait des changements grammaticaux nécessaires pour maintenir l'euphonie, ce son agréable ou harmonieux.

Cela contribue à la musicalité du français, avec des mots qui coulent ensemble, On ajoute même parfois des sons pour éviter les hiatus.

C’est quoi un hiatus ? En fait, c’est la pause créée par les voyelles voisines : à la fin d’un mot et au début du suivant.

Par exemple : si on disait la olive, on devrait faire une pause pour le prononcer.

La olive.

Mais, le français n'aime pas le hiatus. Il n’aime faire de pause.

Alors on dit : l’olive.

C’est beaucoup plus naturel et fluide.

L’olive

Il y a donc différentes façons d'éviter le hiatus, cette pause, pour pouvoir parler de manière plus naturelle et fluide.

On va voir 7 manières d’enchainer les mots en français de manière harmonieuse. Ça te permettra de parler français de manière naturelle et fluide.

1. L’élision

C’est quand on supprime une lettre ou un son lorsque deux mots sont combinés. Tu vas voir apparaître des apostrophes.

C’est le cas par exemple de la plupart des mots d'une seule syllabe qui se terminent par une voyelle, surtout un e.  On laisse tomber le ‘e’ final lorsque le mot suivant commence par un son de voyelle.

Par exemple :

On ne dit pas et on n’écrit pas : Je ai vu le arbre

Là je parle comme un robot.

Ce n’est pas du tout naturel, ni fluide.

Alors, on dit :

J’ai vu l’arbre

Le ‘e’ à la fin de ‘je’ a été remplacé par une apostrophe, comme le ‘e’ à la fin de ‘le’, pour devenir : j’ai vu l’arbre.

Dans ce cas, l’élision est écrite et prononcée.

 

Mais certaines élisions ne sont pas écrites. Elles sont juste prononcées. Tu vas les entendre à l’oral mais tu ne vas pas les voir à l’écrit.

Par exemple, regarde cette phrase.

Maintenant, écoute.

Tu as rangé le bureau ?

/T’as rangé l’bureau ?/

La phrase écrite n’a pas changé. Mais on ne prononce pas chaque mot individuellement quand on parle. 

C’est beaucoup plus fluide et rapide.

J’ai fait une leçon complète sur l’élision. Regarde ici. Tu vas apprendre comment combiner des mots. Comment lier les sons des voyelles aux sons des voyelles en français parlé. Tu verras quand supprimer un son ou une lettre lorsque deux mots sont combinés, à l’oral et à l’écrit.

Je te conseille vraiment de regarder cette leçon, si tu ne l’as pas encore vue.

2. Les adjectifs euphoniques

En français, il y a neuf adjectifs qui changent de forme devant les voyelles.

Chacun de ces adjectifs se termine normalement par une voyelle. Mais pour éviter le hiatus créé lorsqu'un mot se terminant par une voyelle est suivi d’un mot qui commence par une voyelle ou un h muet, on change leur orthographe et leur prononciation. Leur forme euphonique va se terminer par une consonne, ce qui crée un enchaînement et fait couler les deux mots ensemble.

Les adjectifs descriptifs

Il y a cinq adjectifs descriptifs qui changent d’orthographe uniquement devant un nom masculin ou un adjectif qui commence par une voyelle ou un h muet.

Par exemple :

Un beau paysage

Un bel endroit

Un fou rire

Un fol héroïsme

Un mou refus

Un mol effort

Un nouveau jour

Un nouvel an

Un vieux monsieur

Un vieil homme

 

Les adjectifs démonstratifs

L'adjectif masculin démonstratif ‘ce’ devient ‘cet’ devant un nom ou un adjectif qui commence par une voyelle ou un h muet.

Par exemple :

Ce paysage

Cet endroit

Ce grand homme

Cet homme

Ce garçon

Cet unique garçon

L'adjectif euphonique ‘cet’ dépend uniquement du mot qui le suit immédiatement, qu'il s'agisse d'un nom ou d'un adjectif.

C’est pour ça que ‘ce’ devient ‘cet’ devant ‘homme’. Cet homme. Mais par contre, on dit ‘ce grand homme’ parce qu’il y a ‘adjectif ‘grand’. Et ‘ce’ devant une consonne ne change pas. Ce grand homme.

C’est pareil avec ‘ce garçon’. Ce garçon. Mais on dit ‘cet unique garçon’ parce que le mot ‘unique’ commence par une voyelle. Cet unique garçon.

 

Les adjectifs possessifs

Les adjectifs possessifs féminins singuliers ‘ma’, ‘ta’ et ‘sa’ changent en formes masculines lorsqu'ils précèdent une voyelle ou un h muet.

Par exemple :

Ma sœur

Mon amie

‘amie’ commence par une voyelle. Donc ‘ma’ devient ‘mon’.

Mais attention ! On dit ‘ma meilleure amie’. Parce que là, le mot qui suit immédiatement ‘ma’ commence par une consonne ‘meilleure’. Donc ‘ma’ ne change pas. Ma meilleure amie.

Un autre exemple :

Ta notion

Ton idée

Mais on dit ‘ta grande idée’.

Sa femme

Son amante

Mais on dit ‘sa belle amante’.

C’est le mot qui suit immédiatement l’adjectif possessif qui détermine si l’euphonie est requise. Si on doit transformer ‘ma’ en ‘mon’, ‘ta’ en ‘ton’, ‘sa’ en ‘son’.

3. L’inversion euphonique

Un verbe se terminant par une voyelle suivi de ‘il’, ‘elle’ ou ‘on’ requiert l'ajout de -t entre les deux.

Lorsque l'inversion entraîne un hiatus, c’est-à-dire que deux voyelles se suivent, la lettre -t doit être ajoutée pour l'euphonie, mais uniquement.

  • avec les pronoms sujets il, elle, on
  • et quand le verbe se termine par une voyelle

Par exemple :

il aime

Dans une question, on inverse :

aime-t-il ?

elle parle

On inverse :

parle-t-elle ?

on  a

a-t-on ?

il y a

y a-t-il ?

C’est le cas aussi des verbes qui se terminent par -te.

Dans ce cas, il y aura deux sons /t/.

Par exemple :

il monte

monte-t-il ?

on écoute

écoute-t-on ?

Mais on n’ajoutera pas ce -t quand un verbe se termine par une consonne

Par exemple :

on sait

sait-on ?

il prend

prend-il ?

Lorsqu’un verbe se termine par une consonne, on n’ajoute pas de -t. Uniquement s’il termine par une voyelle.

4. Impératif de TU (deuxième personne du singulier)

Devant les pronoms adverbiaux ‘y’ et ‘en’, la forme tu de l'impératif maintient ‘s’ à la fin et on fait la liaison.

Par exemple :

vas-y ?

On ne dit pas ‘va y’.

On ajoute le ‘s’ : vas-y.

Ou encore, au lieu de dire ‘parle en’, on ajoute le ‘s’ :

parles-en ?

C’est uniquement pour que ce soit plus facile à prononcer.

Au lieu de dire ‘parle en’, on dit ‘parles-en’.

5. L’enchaînement

Le son à la fin d'un mot est transféré sur le mot suivant.

Par exemple :

On ne dit pas : ‘elle est’ /ɛl ɛ/

On dit : ‘elle est’ /ɛ lɛ/

Le son /l/ à la fin de ‘elle’ a été transféré au début du mot suivant ‘est’.

‘elle est’ /ɛ lɛ/

 

Cette technique s’appelle l’enchaînement.

Contrairement au reste des techniques de cette leçon, l'enchaînement n'évite pas les hiatus, mais maintient plutôt le flux musical en reliant les mots.

Par exemple :

Avec elle /ave kel/

Sept enfants /sɛ tɑ̃fɑ̃/

Elle aime /ɛ lɛm/

Jules a six ans /ʒy la si zɑ̃/

 

Tu as remarqué ? Le son de la consonne finale du premier mot a été transféré au début du mot suivant. Cette technique s’appelle l’enchaînement. C'est un des aspects de la prononciation française qui peut rendre difficile de déterminer où se termine un mot et où commence le mot suivant. Le premier mot ne doit pas nécessairement terminer par une consonne réelle, mais juste un son de consonne. Beaucoup de mots français se terminent par un e muet, et donc se terminent par un son de consonne. On va donc faire l'enchaînement.

C’est le cas par exemple de : Elle aime /ɛ lɛm/

‘elle’ termine par un e muet, donc le son final est un son de consonne /l/. Et on transfère ce son au début du mot suivant.

Elle aime /ɛ lɛm/

Et des fois, certaines consonnes changent de son. Ce qui complique encore la chose ! Par exemple, « six ans », le x à la fin de ‘six’ ne se prononce pas comme un /s/ dans un enchaînement, mais comme un /z/.  

six ans /si zɑ̃/

Il y a d’autres consonnes qui changent aussi de son quand on fait un enchaînement.

J’ai fait une leçon complète sur l’enchaînement. Regarde ici. Tu vas apprendre comment enchaîner les mots, les uns aux autres.

6. Les liaisons

Les sons qui sont normalement muets à la fin des mots sont parfois transférés au début du mot suivant.

Par exemple :

les͜ idées

/lez ide/

mon͜ ami

/mɔ̃n ami/

vous͜ avez

/vuz ave/

Tu as remarqué ? Si on prononce les mots séparément, on dit : ‘vous’ /vu/ ‘avez’ /ave/. Le ‘s’ à la fin de ‘vous’ est muet, on ne le prononce pas.

Mais quand on parle, on lie les mots entre eux et on dit ‘vous avez’ /vuz ave/.

Le ‘s’ à la fin du mot « vous » est lié au ‘a’ au début de ‘avez’ /vuz ave/. Mais lorsqu’on fait cela, on crée un nouveau son /z/.

On parle ici de liaison.

Les liaisons se produisent avec des consonnes normalement muettes. Elles ne se prononcent qu'en raison de la voyelle ou du h muet qui suit. vous avez /vuz ave/.

La chose la plus importante lorsqu’on parle de liaison en français, c’est qu’on parle de sons, et pas de lettres. Des sons que tu peux entendre mais pas des lettres que tu peux voir et c'est vraiment important de garder à l'esprit.

Lorsqu’un mot se termine par une consonne normalement muette, et qu’il est suivi par un mot qui commence par une voyelle ou un h muet, on peut les lier.

Lorsque les mots s’ajoutent les uns aux autres dans une phrase, ils ont souvent un effet les uns sur les autres. Les mots se lient, certains sons disparaissent ou changent complètement.

Attention ! Certaines liaisons sont obligatoires, d'autres sont facultatives et les autres sont interdites.

Par exemple, on dit :

un homme et une femme

/ ɛ̃n ɔm e yn fam/

PAS /ɛ̃n ɔm et yn fam/

J’ai fait une leçon complète sur les liaisons. Regarde ici. Tu vas apprendre comment lier les mots qui finissent par une consonne normalement muette se lient aux mots qui commencent par une voyelle ou un h muet.

7. L’un / L’on

Dans ce dernier cas, la technique euphonique est facultative. C’est-à-dire qu’il s’agit d’une option. Tu devras choisir de l’utiliser ou non en fonction des circonstances.

Je vais déjà t’expliquer en quoi ça consiste. Et ensuite, je te dirai quand l’utiliser.

L’on

L’article défini l ’peut précéder le pronom sujet ‘on’.

Par exemple, on peut dire :

ce qu’on fait

mais aussi

ce que l’on fait

L’un

C’est la même chose pour l’un.

« l' » peut précéder le pronom indéfini un.

Par exemple, on peut dire :

un de vos enfants

ou encore

l’un de vos enfants

Pourquoi est-ce que j’ai dit que dans ces cas la technique euphonique était facultative ?

Tout simplement, parce que c’est une option. Tu peux utiliser la technique euphonique ou non, c'est correct dans les deux cas.

L'utilisation de la technique est plus formelle, donc dans une discussion avec ton patron, par exemple, c'est une bonne idée de l'utiliser. Par contre, tu ne le feras sûrement pas en parlant à tes amis. Tu peux utiliser par exemple cette technique avec les gens que tu vouvoies.

Et voilà !

Tu les as, les 7 manières d’utiliser cette technique, l’euphonie.

On a vu différentes manières d’enchainer les mots en français de manière harmonieuse. Ça te permettra de parler français de manière naturelle et fluide.

 

J'espère que tu as aimé cette leçon.

N'oublie pas de regarder mes leçons sur les liaisons, l’enchaînement et l’élision. J’ai regroupé ces leçons dans une playlist pour que ce soit plus facile pour toi.

Et même si ça peut sembler compliqué au premier abord, lorsque tu prends ton temps et que tu écoutes bien les Français, tu remarqueras tous ces mots qui s’enchaînent les uns aux autres.

N'oublie pas de t’entraîner avec tes oreilles en imitant et en copiant un francophone natif. C'est vraiment un excellent moyen pour améliorer ton expression naturelle et ta prononciation. Mes leçons d'imitation sont excellentes pour commencer à pratiquer les liaisons, les enchainements et cette technique euphonique. Tu peux les consulter ici. Et avec un peu de pratique, tu commenceras à ressentir ce rythme dans tes phrases et ça commencera à avoir un impact sur la façon dont tu parles français naturellement.

Et toi ? Ecris-moi des phrases dans les commentaires où il faut utiliser cette technique : l’euphonie !

N’oublie pas de t’abonner à ma chaine YouTube.

Et si tu veux apprendre à parler français couramment, inscris-toi à mon cours gratuit ‘3 étapes pour parler français comme un natif’.

Salut !

Les Leçons de Talk en Français sont des leçons de français qui vous aident à parler français couramment avec confiance en vous amusant ! Vous allez apprendre à parler français dans des situations de la vie quotidienne en France. Créez un compte gratuitement sur TalkEnFrançais pour télécharger les leçons et les regarder n'importe où ! Abonnez-vous à ma chaine YouTube et pourquoi pas inscrivez-vous à un de nos cours de français en ligne. Suivez-nous sur Facebook, Instagram.

PRÊT À COMMENCER?

Apprenez à parler français avec confiance comme un natif

Parler Français : Est-ce que cela vous retient ou vous en empêche ?

Parler Français : Est-ce que cela vous retient ou vous en empêche ?

Parler Français : Est-ce que cela vous retient ou vous en empêche ?

Pourquoi parler français est si difficile ? Voici certains défis qui vous retiennent ou vous empêchent de parler français, et comment les surmonter.

Résumé de la leçon

Pourquoi parler français est si difficile ? Voici certains défis qui vous retiennent ou vous empêchent de parler français, et comment les surmonter. Regardez la vidéo !

Ces conseils vous permettront de parler français avec confiance !

Cela vous permettra également de parler français comme un natif, et pas comme un livre de français !

CLIQUEZ ICI pour lire la transcription en entier.
N'oubliez pas de LAISSER UN COMMENTAIRE, ça ne vous prendra qu'une minute 😉

INSCRIVEZ-VOUS gratuitement pour télécharger la transcription PDF et le podcast MP3.

CONSULTEZ nos cours de français en ligne pour vous aider à parler français avec confiance et vous amuser ! 🙂

Jetez un oeil ci-dessous pour plus de leçons de français

Transcription de la vidéo en entier

Salut, c’est Ingrid de Talk en Français !

Alors, dis-moi ? Comment tu te sens quand tu dois parler français ? Tu commences à trembler, ton cœur bat à 100 à l’heure ?

Tu paniques ? Tu es stressé ?

Ne t’inquiète pas ! Tu n’es pas le seul ou la seule. Beaucoup se trouvent dans la même situation que toi.

Mais tu es ici à regarder cette vidéo parce que tu veux améliorer ta capacité à parler. Tu veux avoir plus confiance en toi et en tes conversations en français !

Alors, t’es prêt ? C’est parti !

Déjà, j’ai une petite question pour toi. Comment tu te sens quand tu lis ou que tu écoutes du français ?

T’es stressé ?

Bien sûr que non ! Pourquoi ?

T’es tranquille sur ton canapé ou ailleurs…

Quand tu lis ou que tu écoutes du français, les informations arrivent toutes seules. Tu apprends des nouveaux mots et tu affines ta connaissance de la grammaire française.

En pratiquant régulièrement ces compétences, tu construis un très grand vocabulaire passif, mais tu ne produis pas de français. Tu n’es pas obligé de créer tes propres idées ou opinions.

Tu apprends du vocabulaire en français, de la grammaire, de la conjugaison.

Mais c’est passif.

Tu absorbes du français, mais tu n’en produis pas. Tu n’es pas actif.

Donc, c’est cool.

Alors, comment produire du français ?

Il y a 2 manières de produire du français et d’être actif.

  1. ECRIRE
  2. PARLER

 1.  ECRIRE

Tu peux pratiquer l'écriture française, non ? C'est produire du français.

Ecrire permet :

- d’organiser ses idées

- enrichir son vocabulaire

- utiliser une grammaire correcte

Tu dois penser à tes propres idées et les écrire, non ? Absolument ! Mais tu as également le temps de faire une pause et de penser à chercher des mots, à revenir en arrière et à corriger tes fautes de grammaire. Il y a beaucoup moins de pression. Écrire en français t’aidera certainement à améliorer tes compétences en conversation, car ça t’aidera à organiser tes idées et à utiliser une grammaire correcte, c’est déjà un très bon point de départ.

MAIS, il n’y a pas trop de pression. Tu as le temps de chercher les mots, te relire, corriger tes erreurs…

C’est déjà excellent.

Mais parler, ce n’est pas tout à fait pareil, non ?

La deuxième manière de produire du français et d’être actif, c’est parler

2. PARLER

Mais parler pour toi, c’est difficile, parce que tu dois non seulement produire tes propres idées en français, mais tu dois aussi le faire sur place, à ce moment-là. Et une fois que tu as fait cela, tu dois prononcer ces mots correctement.

L'un de tes plus grands défis en parlant français, c’est de te rappeler de la grammaire correcte et des bons mots à utiliser, non ? Et de le faire rapidement. Tu connais ce problème, n'est-ce pas ? Ça t’est déjà arrivé. Tu as essayé d’expliquer une idée en français, et tu t’es soudainement retrouvé coincé, bloqué. Tu avais oublié le mot ou tu ne savais simplement pas comment l'expliquer.

« Je suis partie en vacances en Italie. J’ai voyagé en… à… sur… »

« Je ne sais plus, je ne sais pas, je ne m’en rappelle plus…. »

Eh bien, qu’est-ce qu’il se passe ensuite ? A ce moment, qu’est-ce qu’il se passe ? Peut-être que tu es frustré, énervé contre toi-même, fâché même.

Peut-être que tu te sens gêné. Tu as peut-être perdu un peu confiance en toi et tu as peut-être même essayé d'éviter de parler le plus possible parce que tu n'aimes pas ce sentiment inconfortable.

« C’est décidé. C’est fini. Je ne parle plus français »

Je déteste ça ! Je veux vraiment t’aider à surmonter ces émotions. Faire des erreurs est la chose la plus stimulante que tu puisses faire avec ton français. Cela te donne l'occasion d'apprendre et de t’améliorer.

Alors aujourd’hui, on va voir ce qui te retient, ce qui t’empêche de parler français avec confiance.

On va identifier les défis auxquels tu fais face quand tu parles français et comment les surmonter.

Ensuite, on fera un petit jeu très sympa pour t’aider à avoir plus confiance en toi.

Alors, reste jusqu’au bout !

Premier défi, développer son vocabulaire.

Développe ton vocabulaire

Tu as besoin d'un vocabulaire décent. Élargis, élargis, élargis ton vocabulaire. Bien sûr, ça va être utile pour parler français, non ? Et tu peux le faire en lisant des livres sur certains sujets, en écoutant des podcasts, en regardant des films avec des sous-titres, en utilisant des applications linguistiques, etc.

Mais le plus important, c’est que tu dois participer activement à ces activités. C’est très facile d’apprendre passivement, il suffit de regarder des films et d’espérer que certains mots resteront gravés dans ton esprit.

Non ! Tu dois élargir TON vocabulaire. Tu dois faire des choses pour que cela se produise. Alors, quand tu fais toutes ces activités, garde un cahier avec toi et écris des mots et des expressions. Recherche-les. Essaie de les comprendre. Assure-toi que tu utilises les mots que tu apprends. Écris un journal quotidien ou dessine des cartes de vocabulaire, fais-toi des petites fiches. Tu dois conserver ces mots et expressions dans la partie active de ton cerveau si tu souhaites pouvoir les utiliser facilement pendant une conversation.

Mais en plus d’élargir ton vocabulaire, tu dois t’entraîner à penser à des alternatives lorsque tu ne connais pas le mot exact que tu recherches.

Et ça t’arrive !

Imagine que tu veuilles acheter un cahier, mais quand tu vas au magasin, soudainement tu oublies le mot. Est-ce que tu devrais tout simplement abandonner et rentrer chez toi ? Non ! Tu peux utiliser d’autres mots pour décrire son apparence et son utilisation.

C’est un livre où tu écris avec un crayon… Tu l’utilises à l’école. Tu peux le mettre dans ton sac.

Alors, est-ce que tous ces noms sont les bons mots à utiliser pour un cahier ? Absolument pas. Mais est-ce que tu vas quitter le magasin avec un cahier ? Probablement que oui ! Et le vendeur te rappellera sûrement le nom également : un  cahier.

Une autre façon amusante d’améliorer ton vocabulaire et ta communication, c’est de jouer à des jeux. Un de mes favoris est un jeu de synonymes. Maintenant, c’est un peu comme un jeu de devinettes dans lequel on te donne un mot et tu dois penser à d’autres noms ou à d’autres manières de le décrire sans utiliser le nom réel. Si tu regardes cette leçon jusqu’à la fin, je te montrerai exactement comment on y joue. On jouera ensemble !

Des jeux, comme celui-ci, t’aident vraiment à communiquer efficacement tes idées, même si tu oublies un mot. Ils t’aident à garder les mots français actifs dans ton esprit et tu pourras mieux improviser et te sortir du pétrin dans tes conversations. Etre un penseur plus créatif, ça va t’aider, surtout quand tu ne trouves pas le mot dont tu as besoin. Tu te sentiras donc moins coincé pendant les conversations. Tu trouveras d’autres alternatives.

Lorsque tu parles français, essaie de te concentrer plus sur la fluidité que sur la précision. Permets simplement aux mots et aux idées de sortir sans t’inquiéter si ce n’est pas parfait. Tu t’inquiètes pour ton écriture. Tu veux que ton écriture soit parfaite, mais pas la parole. En fait, oublie cette idée de perfection. Une personne qui ne parle pas français parfaitement, ça ne va pas l’empêcher d’avoir des conversations avec des personnes d’autres pays, de faire des rencontres.  J'ai déjà eu des conversations incroyables avec des francophones non natifs. Maintenant, est-ce que leur français était parfait quand ils parlaient ? Non ! Mais mon français, non plus, n’est pas toujours parfait quand je parle. Mais est-ce que ça a empêché de communiquer nos idées et de passer un bon moment ? Non ! Donc, la perfection ne devrait pas être ton objectif lorsque tu parles. Ton objectif devrait être une communication efficace.

As-tu des méthodes spéciales que tu utilises pour apprendre le vocabulaire ? Je veux que tu les ajoutes dans les commentaires. J'aimerais bien connaître certains de tes conseils et recommandations. Quels outils est-ce que tu utilises pour apprendre le vocabulaire ? A quels jeux tu joues ?

Il est important d’améliorer ton vocabulaire et de t’en rappeler, mais quoi d’autre empêche une conversation fluide et efficace ?

Une bonne prononciation.

Bonne prononciation

Une bonne prononciation est importante lorsque tu parles français, cela aide les gens à te comprendre. Mais la prononciation française est un défi auquel tous les francophones non-natifs sont confrontés. Pour parler, tu ne dois pas seulement faire travailler ton cerveau, mais aussi ta bouche, ta langue, ta gorge, tout ça, toutes ces choses différentes. Il y a tellement de muscles qui se mettent au travail pour nous permettre de parler clairement.

Si tu décidais de skier pour la première fois de ta vie, est-ce que tu t’attendrais à ce que tes muscles sachent exactement quoi faire et t’aident à faire une descente parfaite en quelques minutes à peine ? Non.

Parler une autre langue, c’est pareil. Tu dois entraîner ta bouche et développer tes muscles pour améliorer ta prononciation. Même si tu utilises une grammaire parfaite et un vocabulaire excellent, si ta bouche ne peut tout simplement pas prononcer ces sons correctement. Eh bien, tu es coincé !

Alors, parlons de ce que tu peux faire pour entraîner ta bouche et développer ces muscles. Si tu peux investir dans un coach de prononciation qui t’aidera à sortir de tes mauvaises habitudes de prononciation, fais-le. Même si ce n’est que pour une courte période, tu comprendras quels sons rendent ton français pas très clair, confus, pas très compréhensible.

Tu peux même le faire toi-même en gardant une liste de mots français que tu trouves difficiles à prononcer.

Par exemple :

Rarement

Jaune

Jeune

Un chien

Un pays

Ailleurs

Ce sont tous des mots difficiles, non ? Je suis sûr que tu feras une liste énorme ! Cherche comment dire chaque mot correctement avant de pratiquer. Assure-toi que tu as bien compris comment le mot se prononce. Essaie de copier un francophone natif, même à partir d’une vidéo. Ne suppose jamais que tu sais exactement comment prononcer un mot français.

Donc, tu te fais cette liste, tu regardes ces mots, et tu les regardes dans le dictionnaire. Tu regardes les symboles phonémiques pour voir exactement comment les prononcer. Donc, une fois que tu as fait cette liste, tu vérifies si dans la liste il y a des sons ou des groupes de sons qui se répètent ? Là, tu verras quels sons tu as besoin de pratiquer. Peut-être qu’il y a des groupes de consonnes ou le son des certaines consonnes ou de certaines voyelles qui sont difficiles à prononcer pour toi.

Une fois que tu sais quel son en particulier est difficile à prononcer pour toi, quels sons tu dois travailler, fais-toi une autre liste avec des mots qui contiennent les sons que tu dois travailler. Exerce-toi à voix haute. Pratique ces mots en contexte. Fais des phrases. Utilise des applications linguistiques pour enregistrer ta voix et t’aider à identifier les points à améliorer.

Enfin, il existe un excellent moyen d’améliorer ta prononciation : c’est l’imitation. Répéter après un francophone natif est un excellent moyen d’entendre la bonne prononciation, puis de pratiquer toi-même, en la copiant, en l’imitant.

J'ai des séries complètes de leçons d'imitation que tu peux utiliser pour améliorer ta prononciation et ton expression française. Tu peux utiliser ce lien ici ou dans la description pour consulter les cours d'imitation de Talk en Français.

Troisième défi ? La peur !

Peur

La peur est l'un des plus grands défis de ceux qui apprennent une langue. La peur de faire une erreur, la peur d'oublier ce que tu essaies de dire, la peur de ne pas comprendre la personne à qui tu parles, la peur de parler à un groupe de personnes, la peur de parler dans une autre langue.

Parfois ces craintes sont réelles. Mais la plupart du temps, ce sont des pensées dans notre tête, c’est tout ce qu’elles sont. On doit décider quelles pensées dans notre tête sont réelles. Il est tout à fait possible de se dire que ces pensées sont fausses, qu’elles ne sont tout simplement pas vraies. Tu n'es pas obligé de les croire.

Par exemple, on se dit qu’il est mauvais de se tromper. On devrait en savoir plus. On est bête. On apprend lentement.

On se dit toutes ces choses mais on n’est pas obligé de le faire. Au lieu de cela, on pourrait se dire :

 

« Les erreurs nous donnent l'occasion d'apprendre et de nous améliorer. »

On est des gens occupés.

« Apprendre une langue, ça prend du temps et il faut être patient. Et fais tout ce que je peux pour atteindre mon objectif. »

Certains attendent d’avoir une grammaire parfaite et de connaître tous les mots du dictionnaire, avant de commencer à parler.

Si tu attends que ta grammaire soit parfaite et que tu connaisses tous les mots du dictionnaire pour commencer à parler, tu ne parleras jamais !

Parler, ce n’est pas comme écrire. Quand on parle, on n’a pas besoin d’une maîtrise parfaite de la grammaire. En fait, la plupart des francophones que tu entendras parler utiliseront une grammaire qui n’est pas correcte ou ils n’utiliseront pas les bons mots. Ils feront des erreurs. On n’est pas parfaits non plus.

Laisse-moi te poser une question. Est-ce que tu as déjà couru un marathon ? Est-ce que c’est possible de terminer un marathon si tu n'as jamais couru de ta vie ou tu n’as jamais fait de jogging ? Probablement pas. A moins que tu sois un surhumain. Tu dois t’entraîner pour un marathon et avoir un certain rythme. Tu dois commencer doucement, courir de courtes distances et lentement. Et ensuite, tu courras plus vite et de plus longues distances, à chaque fois que tu iras courir. Après chaque semaine qui passe, tu pourras aller plus loin.

Parler français, c’est pareil. Tu commences doucement et avec un peu d'entraînement chaque jour. Et tu fais ton petit chemin.

N’attends pas que tu sentes que tu peux te joindre à une conversation sans jamais te tromper. Parce que ce jour-là n’arrivera tout simplement jamais. Alors, au lieu de cela, commence doucement et accepte de faire des erreurs. Les gens vont généralement te comprendre de toute façon et tu amélioreras ta prononciation, tu gagneras en confiance et en expérience, au fur et à mesure des conversations. Et devine quoi ? La prochaine fois, tu feras mieux. Et ça va devenir plus facile.

Alors, travailles sur ta confiance. Dis-toi que tu es capable, que tu peux participer à une conversation, que tu vas trouver une personne avec qui parler. N'abandonne pas lorsque tu échoues. Acceptes simplement tes erreurs et elles te rendront plus fort.

Quatrième défi : parler avec quelqu’un.

Parler avec quelqu'un

Alors, une fois que tu as fait tout cela, on va se concentrer sur la possibilité de parler avec quelqu'un. Tu dois pratiquer, non ? Donc, si tu as un professeur ou une classe avec laquelle tu peux t’entraîner, c’est parfait ! Mais sinon, il faut être un peu plus créatif. Est-ce que tu connais des francophones ? Tu peux tout simplement leur proposer de leur payer un café une fois par semaine et de discuter avec eux pendant trente minutes. Mais peut-être que parler à un francophone est un peu intimidant.

Et les francophones non natifs ? Il y a une idée fausse très répandue qui dit qu’il faut absolument pratiquer avec des francophones natifs. C’est tout simplement faux. Su tu es en train de développer ta confiance en toi, dans tes conversations, et que tu essayes d’être plus fluide, la pratique avec des francophones non natifs, c’est génial pour toi ! Ils ont plus de temps et sont disposés à pratiquer avec toi, et en particulier à le faire régulièrement. Vous avez les mêmes objectifs, donc vous pouvez vous aider mutuellement à atteindre ces objectifs. Tu te sentiras moins dérangé, frustré, par tes erreurs parce que l’autre personne en fera aussi. Il pourra t’aider à résoudre tes problèmes. Et comme il aura le même niveau que toi, vous pourrez vous aider, et vous ne vous sentirez pas intimidés par vos conversations. Vous vous sentirez à l’aise pour pouvoir parler français ensemble.

Rappelle-toi qu’on se concentre sur la fluidité et pas sur la précision.

Donc c’est un moyen idéal de pratiquer. Maintenant, trouver cette personne ou trouver ces personnes, c’est la partie la plus difficile. Tu dois passer un peu de temps à essayer de trouver la personne qui te convient. Vous devez bien vous entendre. Tu dois trouver quelqu’un qui est disponible régulièrement aux mêmes heures que toi, quelqu'un qui te motive et t’aide à pratiquer même quand tu n’en as pas vraiment envie.

Il y a beaucoup de groupes en ligne qui existent, qui te permettront de te connecter avec d'autres étudiants de la langue française qui ont les mêmes passions que toi, qui ont les mêmes intérêts, les mêmes objectifs, qui aiment le voyage, la nourriture, la photographie, la cuisine. Tu trouveras des personnes qui partagent les mêmes passions que toi, qui ont les mêmes centres d’intérêts. Et ces personnes t’aideront à te sentir motivé et t’aideront à avoir envie de parler avec elles. Essaye de trouver quelqu'un qui veuille bien te rencontrer régulièrement, une fois par semaine, par exemple. Tu as besoin d’un engagement pour rester motivé, et réellement parler régulièrement.

Je gère une communauté en ligne, spécialement conçue pour les personnes qui essaient d’apprendre le français, la communauté Talk en Français. On se concentre sur des sujets de conversation de la vie de tous les jours. Tu peux rejoindre cette communauté facilement et gratuitement. Il te suffit de créer un compte gratuitement sur le site de TalkEnFrancais.com. Tu trouveras le lien dans la description.

Tu pourras ainsi te mettre en relation avec d'autres personnes qui apprennent le français comme toi et te faire de nouveaux amis dans le monde entier. Si tu souhaites en savoir plus à ce sujet, clique sur le lien dans la description.

Où que tu cherches ton interlocuteur, comme dans toute relation, trouver un interlocuteur authentique avec lequel tu t’entendes demande du travail. Ça prend du temps, mais cela en vaut la peine. S'entraîner avec eux va te préparer à de futures conversations avec des francophones natifs, à des entretiens d'embauche ou à des examens, ou autre.

Pouvoir parler français, c’est un sujet à la fois vaste et complexe.

Il y a tellement points à aborder et de choses à prendre en compte. Donc, être capable de se rappeler rapidement du vocabulaire et d’utiliser correctement la grammaire t’aidera vraiment à communiquer efficacement en français. Tout comme le fera une bonne prononciation. Mais les peurs dont nous venons de parler sont des questions plus complexes qui nécessitent que tu réfléchisses plus profondément à la personne que tu es et à ce que tu dois faire pour essayer de réduire ces peurs. Je vais faire quelques leçons de plus à ce sujet bientôt mais pour le moment, on va s’amuser un peu dans la partie suivante. Alors continue à regarder pendant quelques minutes. Et dis-moi dans les commentaires si tu as d'autres suggestions ou recommandations pour améliorer tes compétences en expression orale.

Est-ce que tu as d'autres stratégies qu’on peut essayer ? Partage-les dans les commentaires en dessous de la vidéo. C’est important de vous aider, de vous soutenir mutuellement dans votre parcours en français. C’est un voyage difficile, mais vous êtes tous dans le même bateau et je suis ici et je vous soutiens.

Alors tu viens avec moi pour pratiquer un peu plus ? On  y va !

LE JEU DE SYNONYMES

Etudiante : Donc, ce jeu de synonymes ?

Ingrid : Ouais

Etudiante : Comment ça marche ? J'ai totalement oublié.

Ingrid : Tu penses donc à un mot. Ça peut être n'importe quel mot. Tu peux avoir une liste de vocabulaire que tu utilises ou tu peux juste regarder autour de toi et regarder les choses qui t’entourent comme source d'inspiration. Et ce que tu dois faire, c'est penser à d'autres moyens de décrire ou de parler de cette chose ou de ce sentiment, par exemple. C’est bien pour t’aider à être un peu plus créatif avec ton vocabulaire en français. C’est bien pour te pousser un peu plus loin pour t’aider à penser à des alternatives pour décrire des choses et c’est génial quand tu es en pleine conversation et que tu es bloqué. Tu connais ce sentiment, pas vrai ? Lorsque tu bloques sur un mot, mais tu dois rapidement trouver de nouvelles façons de décrire cette chose ou de parler de cette chose pour continuer ta conversation, non ? C’est donc un peu amusant, mais c’est le genre de jeu que tu peux jouer seul, à tout moment, par exemple quand tu es dans le bus pour te rendre au travail, ou lorsque tu vas courir par exemple. Tu peux y jouer tout seul mais tu peux aussi y jouer avec des amis, ce qui est plutôt cool. Tu peux défier tes amis, tu sais, avec des mots différents et ils doivent penser à de nouvelles façons de décrire ou de parler de ce mot. Alors tu veux l'essayer avec moi ?

Etudiante : Bien sûr !

Ingrid : Tu penses à un mot et je vais te montrer ce que tu dois faire.

Etudiante : D'accord. Château.

Ingrid : D'accord. Château. C'est un endroit où il y a des rois et des reines. C’est comme une grande maison où il y a des princes et des princesses. Tu le trouves généralement à la campagne ou en montagne. On peut même l’appeler un palais.

Alors, tu comprends ? Maintenant, tu sais comment jouer correctement ? Je vais donc en choisir un pour toi. Ok, trafic.

Etudiante : Trafic. Des choses comme la circulation, le mouvement. C’est quand il y a beaucoup de voitures sur la route. Il y a des camions, des bus, sur les autoroutes.

Ingrid : D'accord, maintenant tu penses à un autre pour moi.

Etudiante : D'accord. Lever du soleil.

Ingrid : Lever du soleil. D’accord. Donc, je pense à matin, tranquille, calme, détendu, pas stressant.

Très bien, je vais penser maintenant à un dernier pour toi. D’accord, les vagues.

Etudiante : Les vagues. D'accord. Alors, la mer, on s’amuse avec, en été. Ça peut être près de la plage. C’est de l’eau. Ça fait du bruit quand elles frappent les rochers. Ça détruit les châteaux de sable.

Ingrid : Génial ! C'était vraiment bien ! Ok, je vais en donner un dernier et je veux que tu réfléchisses aux alternatives, aux synonymes et ajoutez-les aux commentaires en dessous de cette vidéo. D'accord ? Je regarderai pour vérifier dans une minute. Alors, le mot, c’est paisible. Tu penses à quoi ? Alors, comment tu peux décrire cela ou utiliser des alternatives pour ce mot ?

J’espère que t’as aimé cette leçon.

N’oublie pas de t’abonner à ma chaine YouTube.

Et d’aller voir mes autres leçons. Je te retrouve tout de suite là-bas.

Salut !

Les Leçons de Talk en Français sont des leçons de français qui vous aident à parler français couramment avec confiance en vous amusant ! Vous allez apprendre à parler français dans des situations de la vie quotidienne en France. Créez un compte gratuitement sur TalkEnFrançais pour télécharger les leçons et les regarder n'importe où ! Abonnez-vous à ma chaine YouTube et pourquoi pas inscrivez-vous à un de nos cours de français en ligne. Suivez-nous sur Facebook, Instagram.

PRÊT À COMMENCER?

Apprenez à parler français avec confiance comme un natif

Poser des Questions comme un Français ! La phrase interrogative – Grammaire & Prononciation

Poser des Questions comme un Français ! La phrase interrogative – Grammaire & Prononciation

Poser des Questions comme un Français ! La phrase interrogative – Grammaire & Prononciation

Résumé de la leçon

Savez-vous comment former des questions en français ?

Aimeriez-vous apprendre à prononcer les phrases interrogatives comme un français ? Regardez la vidéo !

Aujourd'hui, vous allez suivre un cours de grammaire française et de prononciation. Vous allez aussi écouter deux français parler en utilisant les principales formes interrogatives qui sont l’intonation, l’inversion, est-ce que.

Vous entendrez une conversation basée sur une situation de la vie réelle et quotidienne française.

Il est important d'écouter du français à une vitesse normale pour que vous compreniez les français natifs qui parlent.

Cela vous permettra également de parler français comme un natif, et pas comme un livre de français !

CLIQUEZ ICI pour lire la transcription en entier.
N'oubliez pas de LAISSER UN COMMENTAIRE, ça ne vous prendra qu'une minute 😉

INSCRIVEZ-VOUS gratuitement pour télécharger la transcription PDF et le podcast MP3.

CONSULTEZ nos cours de français en ligne pour vous aider à parler français avec confiance et vous amuser ! 🙂

Jetez un oeil ci-dessous pour plus de leçons de français

Transcription de la vidéo en entier

Salut, c’est Ingrid de Talk en Français !

Aujourd’hui, on va parler des questions en français.

C’est une leçon de grammaire et de prononciation.

On va déjà voir ensemble les différentes façons de former des questions ouvertes  et fermées en français.

Ensuite, je vais te donner quelques astuces pour que tu prononces les phrases interrogatives comme un français natif.

Enfin, on fera un petit exercice de compréhension orale. Tu suivras la conversation entre deux français.

Tu vas pouvoir améliorer, non seulement ta prononciation en français, mais aussi ta compréhension.

T’es prêt ? C’est parti !

Les Questions

La phrase interrogative sert à poser une question.

Elle se termine par un point d’interrogation. (?)

 

En français, on peut poser des questions de différentes façons.

Et il existe différents types de questions: par exemple, les questions fermées et les questions ouvertes.

Comment former des questions fermées ?

Ce sont des questions dont la réponse est OUI ou NON. Pour poser une question fermée, il y a 3 façons.

Prenons un exemple de phrase affirmative :

Tu es en France.

Pour transformer cette phrase en une phrase interrogative, on a 3 façons.

  • En changeant l’intonation

Tu es en France ?

Tu as noté la différence ? Au lieu de dire « Tu es en France. », c’est une affirmation, tu es en France. Quand on pose une question, on va changer l’intonation. Tu es en France ? Tu es en France ? Tu es en France ?

Tu as remarqué ? La structure de la phrase n’a pas changé. C’est toujours la même. Sujet/verbe/complément

Mais c’est l’'intonation qui change, elle monte en fin de phrase.

On prend la phrase affirmative « Tu es en France. » et on remplace le ‘.’ par ‘?’

Tu es en France ? Tu es en France ?

On dit souvent que cette forme est familière. On peut l’utiliser avec ses amis, sa famille. Mais en réalité, c’est une forme qu’on utilise souvent, et avec tout le monde.

Mais la formule la plus utilisée en français est la suivante.

  • Avec la formule « est-ce que… ? »

Est-ce que tu es en France ? Est-ce que tu es en France ?

La marque de la question est la formule "est-ce que".

Cette forme est dite standard. On peut l'utiliser avec tout le monde. C'est la forme la plus utilisée.

  • En inversant le sujet et le verbe

Es-tu en France ? Es-tu en France ?

L'inversion du sujet et du verbe est la marque de la question. Le tiret est obligatoire entre le verbe et le sujet.

Cette forme est soutenue, parce qu’elle est élégante et formelle.

Attention ! Pour des raisons phonétiques, on doit parfois rajouter un t entre le verbe et le sujet.

Par exemple :

Elle parle français. En inversant le verbe et le sujet :

Parle-t-elle français? Parce que si on ne mettait pas le t, ça ferait : Parle elle français ? Parle elle français ?

Alors, on rajoute un petit ‘t’ et ça donne : Parle-t-elle français ?

Ici, on rajoute un "t" entre le verbe qui se termine par une voyelle et le sujet qui commence par une voyelle.

Parle-t-elle français ?

Donc, à la question : Tu es en France ? ou Est-ce que tu es en France ? ou Es-tu en France ?

La réponse peut être :

Oui, je suis en France.

Ou

Non, je ne suis pas en France.

 

Ça, c’était pour les questions fermées où la réponse est oui ou non.

Maintenant, on va voir comment former des questions ouvertes.

 

Comment former des questions ouvertes ?

La question ouverte sert à obtenir une information nouvelle.

Donc, on utilise un mot interrogatif comme qui (à qui, de qui, avec qui... ), que, quoi   (à quoi, de quoi, avec quoi...), où, comment, pourquoi, combien, quel, à quelle heure etc.

La réponse contient donc une information nouvelle qui n'est pas dans la question.

Les 3 structures des questions fermées sont aussi valables pour les questions ouvertes.

Prenons un exemple de phrase affirmative :

Vous partez en vacances.

 

  • En changeant l’intonation

Vous partez où en vacances ? Vous partez où en vacances ?

La question suit le schéma : Sujet/ Verbe/ Mot Interrogatif/ Complément.

Mais pas toujours ! Par exemple, on dit : pourquoi vous partez en vacances ? L'intonation change, elle monte en fin de phrase.

Vous partez où en vacances ?

Tu vas peut-être entendre que cette forme est familière, qu’on l’utilise avec ses amis ou sa famille. Mais en réalité, on l’utilise souvent en français, et avec tout le monde.

  • Avec la formule « est-ce que… ? »

Où est-ce que vous partez en vacances ? Où est-ce que vous partez en vacances ?

La question suit le schéma: Mot interrogatif/ Est-ce que/ Sujet / Verbe/ Complément. 

Cette forme est dite standard. On l'utilise avec tout le monde. C'est la forme la plus utilisée.

  • En inversant le sujet et le verbe

Où partez-vous en vacances ?

La question suit le schéma: Mot interrogatif/ Verbe/ Sujet/ Complément.

On garde l'inversion du sujet et du verbe, qui est la marque de la langue formelle.

Cette forme est soutenue, car c'est une langue élégante et formelle.

 

A cette question : Vous partez où en vacances ? Où est-ce que vous partez en vacances ? Où partez-vous en vacances ?

La réponse peut être :

Nous partons en Italie. « En Italie » est une information nouvelle.

Passons à la prononciation.

La Prononciation

On va maintenant prendre différents exemples de questions, et tu vas apprendre à prononcer chaque phrase comme un français natif.

C’est parti !

  • Tu es en France ?

T’es en France ?

On contracte le pronom personnel sujet ‘tu’ et le verbe ‘es’. Et  on ne prononce pas le ‘u’. T’es en France ?

 

Pourquoi ?

Regarde ma vidéo sur les pronoms personnels sujets en français.

Tu trouveras la réponse !

 

  • Est-ce que tu es en France ?

Est-ce que t’es en France ?

 

On ne va jamais prononcer [ɛsəkə], on va toujours dire [ɛsəkə].

Est-ce que t’es en France ? Est-ce que t’es en France ?

 

  • Es-tu en France ?

Es-tu en France ?

Cette forme d’inversion du sujet et du verbe n’est pas très utilisée à l’oral.

Alors, si veux parler français comme un français natif, n’utilise pas cette formule.

 

  • Qu’est-ce que tu fais ?

[kɛs] tu fais ?

= tu fais quoi ?

Qu’est-ce que tu fais ? Tu fais quoi ?

 

  • Qu’est-ce que tu manges ?

[kɛs] tu manges ?

= tu manges quoi ?

Qu’est-ce que tu manges ? Tu manges quoi ?

 

  • Qu’est-ce que nous allons faire cet après-midi ?

Déjà, on va remplacer le ‘nous’ par ‘on’.

Pourquoi ?

Regarde ma vidéo sur les pronoms personnels sujets en français.

Tu auras la réponse !

 

Ça donne :

Qu’est-ce qu’on va faire cet après-midi ?

Ou encore : Qu’est-ce qu’on fait cet après-midi ?

Ou : On fait quoi cet après-midi ?

Ou encore : On fait quoi cet aprem ?

 

Quand on parle, on utilise les mots interrogatifs en début ou en fin de phrase interrogative.

Par exemple :

  • Où t’es parti ?

T’es parti où ?

Quand on utilise le mot interrogatif en fin de phrase, on peut accentuer ce mot.

Par exemple : T’es parti  ?

 

  • Quand est-ce que tu pars ?

Tu pars quand ?

 

  • Combien ça coûte ?

Ça coûte combien ?

 

 

Maintenant qu’on a tout expliqué, on va suivre la conversation entre deux français.

Fais bien attention à la prononciation. Le langage écrit est différent du langage parlé !

Exercice de Compréhension Orale

Lina – Ah tiens ! Je ne t’avais pas vu !

Rose – Tu ne m’avais pas vu ?

Lina – Ben non ! Excuse-moi.

Rose – Mais comment tu as fait pour ne pas me voir ? J’étais toute la matinée au bureau juste en face de toi.

Lina – C’est si grave ?

Rose – Ben quand même ! Je ne suis pas invisible. Ça te ferait plaisir toi ?

Lina – Dis-moi. Qu’est-ce que je dois faire ?

Rose – Je ne sais pas moi. Tu pourrais me payer le resto ce midi pour te faire pardonner. C’est une bonne idée, non ?

Lina – C’est qu’en ce moment, je ne roule pas sur l’or. Tu as une autre option ?

Rose – Une place de ciné ?

Lina – Tu sais quoi ?

Rose – Non.

Lina – J’ai trouvé !

Rose – Qu’est-ce que tu vas faire ?

Lina – Ben je vais changer de bureau. Qu’est-ce que tu en penses ?

J’espère que t’as aimé cette leçon de grammaire.

Et toi ? Ecris-moi des questions dans les commentaires !

N’oublie pas de t’abonner à ma chaine YouTube

Et si tu veux apprendre à parler français couramment, inscris-toi à mon cours gratuit ‘3 étapes pour parler français comme un natif’

Salut !

Les Leçons de Talk en Français sont des leçons de français qui vous aident à parler français couramment avec confiance en vous amusant ! Vous allez apprendre à parler français dans des situations de la vie quotidienne en France. Créez un compte gratuitement sur TalkEnFrançais pour télécharger les leçons et les regarder n'importe où ! Abonnez-vous à ma chaine YouTube et pourquoi pas inscrivez-vous à un de nos cours de français en ligne. Suivez-nous sur Facebook, Instagram.

PRÊT À COMMENCER?

Apprenez à parler français avec confiance comme un natif

La Négation en Français ! Ne Pas, Ne Plus, Ne Jamais – Grammaire & Prononciation

La Négation en Français ! Ne Pas, Ne Plus, Ne Jamais – Grammaire & Prononciation

La Négation en Français ! Ne Pas, Ne Plus, Ne Jamais – Grammaire & Prononciation

Résumé de la leçon

Savez-vous comment former la négation en français ?

Aimeriez-vous apprendre à prononcer les phrases négatives comme un français ? Regardez la vidéo !

Aujourd'hui, vous allez suivre un cours de grammaire française et de prononciation. Vous allez aussi écouter deux français parler en utilisant les principales formes négatives qui sont ne pas, ne plus et ne jamais.

Vous entendrez une conversation basée sur une situation de la vie réelle et quotidienne française.

Il est important d'écouter du français à une vitesse normale pour que vous compreniez les français natifs qui parlent.

Cela vous permettra également de parler français comme un natif, et pas comme un livre de français !

CLIQUEZ ICI pour lire la transcription en entier.
N'oubliez pas de LAISSER UN COMMENTAIRE, ça ne vous prendra qu'une minute 😉

INSCRIVEZ-VOUS gratuitement pour télécharger la transcription PDF et le podcast MP3.

CONSULTEZ nos cours de français en ligne pour vous aider à parler français avec confiance et vous amuser ! 🙂

Jetez un oeil ci-dessous pour plus de leçons de français

Transcription de la vidéo en entier

Salut, c’est Ingrid de Talk en Français !

Aujourd’hui, on va parler de la négation en français.

C’est une leçon un peu spéciale parce qu’on va se concentrer sur la prononciation.

On va déjà voir ensemble comment on forme la négation avec les 3 principales formes négatives qui sont NE PAS, NE PLUS et NE JAMAIS.

Ensuite, je vais te donner des astuces pour que tu prononces les phrases comme un français natif.

Enfin, on fera un petit exercice de compréhension orale. Tu suivras la conversation entre deux français.

Tu vas pouvoir améliorer, non seulement ta prononciation, mais aussi ta compréhension orale.

T’es prêt ? C’est parti !

La Négation

Pour former une phrase négative en français, on emploie une négation.

Les 3 principales formes négatives sont NE … PAS, NE … PLUS, NE … JAMAIS.

NE…PAS

Cette forme négative indique le contraire d’une action ou d’une situation.

Par exemple :

  1. Je parle français. (situation)

Le contraire :

Je ne parle pas français. (situation contraire)

On recherche le verbe. Ici, parle. On place NE avant le verbe, et PAS après le verbe.

Un autre exemple.

  1. Je suis malade.

Le contraire :

Je ne suis pas malade.

  1. J’aime les pâtes.

Je n’aime pas les pâtes.

Attention ! Devant un mot commençant par une voyelle ou un h muet, il faut faire l’élision : ne → n’

Je n’aime pas les pâtes.

PAS : Je ne aime pas les pâtes.

Je n’aime pas les pâtes.

  1. Je vais rentrer à 19 heures.

Quel est le verbe principal de la phrase ? Le verbe conjugué, vais. Du verbe aller.

Je ne vais pas rentrer à 19 heures.

  1. Je mange des pommes.

Je ne mange pas de pommes.

Attention au COD (complément d’objet direct) à la forme négative.

Si le COD commence par un article indéfini (un, une, des) ou un article partitif (du, de la, de l’), on remplace cet article par DE ou D’( devant une voyelle ou un ‘h’ muet).

C’est pour ça qu’on ne dit pas « Je ne mange pas des pommes », mais « Je ne mange pas de pommes ».

  1. Prière de fermer la porte.

Le contraire :

Prière de ne pas fermer la porte.

Attention à l’infinitif :

Quand le verbe est à l’infinitif, on place ne & pas avant le verbe et le pronom (COD, COI & CC).

Prière de ne pas fermer la porte.

NE…PLUS

Avec cette forme négative, on exprime l’arrêt d’une action ou d’une situation.

C’est la négation de toujours et encore.

Exemple :

  1. Il jardine encore. (action qui continue)

C’est une action continue. Pour marquer l’arrêt :

Il ne jardine plus. (action arrêtée)

Un autre exemple.

  1. Il est toujours là. (action qui continue)

C’est continu.

Il n’est plus là. (action arrêtée)

C’est arrêté.

NE… JAMAIS

C’est la négation de toujours, souvent, quelquefois, parfois, …

Avec cette forme négative, on exprime l’inexistence d’une situation ou d’une action dans la durée.

Par exemple :

  1. Je vais parfois au cinéma. (action quasi-habituelle)

C’est une action quasi-habituelle.

Je ne vais jamais au cinéma. (action inexistante dans la durée)

C’est une action inexistante dans la durée.

Un autre exemple.

  1. Nous partons toujours en vacances. (action habituelle)

C’est une action habituelle.

Nous ne partons jamais en vacances. (action inexistante dans la durée)

C’est une action inexistante dans la durée.

Nous ne partons jamais en vacances.

 

La prononciation ?

La Prononciation

Tu as remarqué qu’il y a toujours deux mots pour la négation ?

NE … PAS, NE … PLUS, NE …. JAMAIS

Mais quand on parle, on ne prononce jamais le NE.

On va maintenant reprendre tous les exemples qu’on vient de voir ensemble, et tu vas apprendre à prononcer chaque phrase comme un français natif.

C’est parti !

NE … PAS

  1. Je ne parle pas français.

On élimine le NE. Il reste PAS.

Je parle pas français.

Et on dit : J’parle pas français.

Si tu veux des explications sur la prononciation de J’PARLE, regarde ma vidéo sur les pronoms personnels sujets en français. C’est juste .

  1. Je ne suis pas

On dit : Je suis pas malade.

  1. Je n’aime pas les pâtes.

On dit : J’aime pas les pâtes.

  1. Je ne vais pas rentrer à 19 heures.

On dit : Je vais pas rentrer à 19 heures.

Je vais pas rentrer à 19 heures.

  1. Je ne mange pas de pommes.

On dit : Je mange pas de pommes.

Je mange pas de pommes.

  1. Prière de ne pas fermer la porte.

On dit : Prière de pas fermer la porte.

Prière de pas fermer la porte.

NE…PLUS

Je crois que t’as bien compris maintenant.

Quand on parle, on ne prononce pas le NE.

Il nous reste donc PLUS, pas [pluS], [plu].

Maintenant, je vais te donner une autre petite astuce de prononciation, pour que tu parles comme un français.

Quand on parle, on ne dit pas [PLU] mais [PU]

On va reprendre les phrases.

  1. Il ne jardine

Quand on parle, on dit : Il jardine plus.

Il jardine plus.

Si tu veux savoir pourquoi j’ai dit [I] et pas [IL], regarde ma vidéo sur les pronoms personnels sujets en français. Tu as toutes les explications là-bas !

L’autre phrase ?

  1. Il n’est plus là.

Quand on parle, on dit : Il est plus là.

Il est plus là.

NE… JAMAIS

On élimine le NE. Il reste JAMAIS.

Quand on parle, jamais se prononce jamais. Pas [jamaiS], [jamai].

Par exemple :

  1. Je ne vais jamais au cinéma.

On dit : Je vais jamais au cinéma.

Je vais jamais au cinéma.

L’autre phrase ?

  1. Nous ne partons jamais en vacances.

Nous partons jamais en vacances.

Mais quand on parle, on dit : On part jamais en vacances.

On part jamais en vacances.

T’as remarqué ? J’ai remplacé NOUS par ON ! Pourquoi ? Regarde ma vidéo sur les pronoms personnels sujets en français. Tu trouveras la réponse là-bas !

Maintenant qu’on a tout expliqué, on va suivre la conversation entre deux français.

Fais bien attention à la prononciation. Le langage écrit est différent du langage parlé !

Exercice de Compréhension Orale

Lola – Tu aimes bien ma nouvelle coupe de cheveux ?

Emilie – Ah non ! Je n’aime pas du tout !

Lola – Sinon, tu as vu ? J’ai acheté des nouvelles chaussures !

Emilie – Ouais, mais pourquoi tu as choisi cette couleur ? Je n’aime pas le jaune !

Lola – Tu viens avec nous au cinéma ce soir ?

Emilie – Ah non ! Je ne vais jamais au cinéma !

Lola – C’est dommage ! Je pense que ça te ferait du bien de sortir un peu.

Emilie – Tu ne vas sortir ! Tu vas t’enfermer dans une salle de cinéma !

Lola – Au fait, tu prends toujours des cours de musique ?

Emilie – Ah non ! Je ne prends plus de cours de piano depuis longtemps ! Le prof n’était pas sympa !

Lola – On va passer le weekend à Londres. Ça te dit ?

Emilie – Ah non ! Je ne prends plus l’avion depuis 2003 ! Les turbulences, je n’aime pas ça !

Lola – C’est dommage !

Emilie – Pourquoi ?

Lola – Ils annoncent de la pluie, du vent et il va faire froid. Je pensais que ça t’aurait plu !

J’espère que t’as aimé cette leçon de grammaire et prononciation.

Et toi ? Dis-moi quel autre point de prononciation ou grammaire tu aimerais apprendre, dans les commentaires !

N’oublie pas de t’abonner à ma chaine YouTube

Et si tu veux apprendre à parler français couramment, inscris-toi à mon cours gratuit ‘3 étapes pour parler français comme un natif’

Salut !

Les Leçons de Talk en Français sont des leçons de français qui vous aident à parler français couramment avec confiance en vous amusant ! Vous allez apprendre à parler français dans des situations de la vie quotidienne en France. Créez un compte gratuitement sur TalkEnFrançais pour télécharger les leçons et les regarder n'importe où ! Abonnez-vous à ma chaine YouTube et pourquoi pas inscrivez-vous à un de nos cours de français en ligne. Suivez-nous sur Facebook, Instagram.

PRÊT À COMMENCER?

Apprenez à parler français avec confiance comme un natif

Pourquoi Apprendre à Parler Français avec Talk en Français ? – TalkEnFrançais

Pourquoi Apprendre à Parler Français avec Talk en Français ? – TalkEnFrançais

Pourquoi Apprendre à Parler Français avec Talk en Français ? – TalkEnFrançais

Résumé de la leçon

Pourquoi apprendre à parler français avec Talk en Français ?

Regardez la vidéo !

CLIQUEZ ICI pour lire la transcription en entier.
N'oubliez pas de LAISSER UN COMMENTAIRE, ça ne vous prendra qu'une minute 😉

INSCRIVEZ-VOUS gratuitement pour télécharger la transcription PDF et le podcast MP3.

CONSULTEZ nos cours de français en ligne pour vous aider à parler français avec confiance et vous amuser ! 🙂

Jetez un oeil ci-dessous pour plus de leçons de français

Transcription de la vidéo en entier

Salut, c’est Ingrid de Talk en Français !

Tu comprends le français, mais n’arrives pas à le parler ?

Pas de souci ! Ma mission est de t’aider à parler français couramment avec confiance, en prenant du plaisir !

T’es prêt ? C’est parti !

Pourquoi Talk en Français ?

Talk, ça veut dire parler en anglais.

Je veux que tu parles français, et que tu t’amuses !

Sur Talk en Français, tu vas trouver :

  • plein d’astuces pour apprendre à parler français comme un français natif
  • des exercices de prononciation
  • des cours de grammaire, conjugaison
  • du vocabulaire
  • des mises en situation de la vie quotidienne en France
  • des conversations en français

Je veux que tu parles français !

C’est interactif ! Tu dois faire ta part pour progresser !

Tu dois parler, prononcer les mots avec moi !

Je veux t’entendre !

Alors, abonne-toi à ma chaine YouTube

Tu veux progresser encore plus rapidement ?

Inscris-toi à un de nos cours de français en ligne pour apprendre à parler français couramment, avec confiance, comme un français natif !

Le lien est dans la description !

A tout de suite !

Les Leçons de Talk en Français sont des leçons de français qui vous aident à parler français couramment avec confiance en vous amusant ! Vous allez apprendre à parler français dans des situations de la vie quotidienne en France. Créez un compte gratuitement sur TalkEnFrançais pour télécharger les leçons et les regarder n'importe où ! Abonnez-vous à ma chaine YouTube et pourquoi pas inscrivez-vous à un de nos cours de français en ligne. Suivez-nous sur Facebook, Instagram.

PRÊT À COMMENCER?

Apprenez à parler français avec confiance comme un natif

Les Pronoms Personnels Sujets en Français ! – Grammaire & Prononciation

Les Pronoms Personnels Sujets en Français ! – Grammaire & Prononciation

Les Pronoms Personnels Sujets en Français ! – Grammaire & Prononciation

Résumé de la leçon

Connaissez-vous les pronoms personnels sujets en français ?

Aimeriez-vous apprendre à les prononcer comme un français ? Regardez la vidéo !

Aujourd'hui, vous allez suivre un cours de grammaire française et de prononciation. Vous allez aussi écouter deux français parler en utilisant des pronoms personnels sujets.

Vous entendrez une conversation basée sur une situation de la vie réelle et quotidienne française.

Il est important d'écouter du français à une vitesse normale pour que vous compreniez les français natifs qui parlent.

Cela vous permettra également de parler français comme un natif, et pas comme un livre de français !

CLIQUEZ ICI pour lire la transcription en entier.
N'oubliez pas de LAISSER UN COMMENTAIRE, ça ne vous prendra qu'une minute 😉

INSCRIVEZ-VOUS gratuitement pour télécharger la transcription PDF et le podcast MP3.

CONSULTEZ nos cours de français en ligne pour vous aider à parler français avec confiance et vous amuser ! 🙂

Jetez un oeil ci-dessous pour plus de leçons de français

Transcription de la vidéo en entier

Salut, c’est Ingrid de Talk en Français !

Aujourd’hui, on va parler des pronoms personnels sujets en français.

C’est une leçon un peu spéciale parce qu’on va se concentrer sur la prononciation.

On va voir ensemble tous les pronoms personnels sujets en français.

Et je vais te donner quelques astuces pour que tu les prononces comme un français natif.

Enfin, on fera un petit exercice de compréhension orale. Tu suivras la conversation entre deux français.

Tu vas pouvoir améliorer, non seulement ta prononciation, mais aussi ta compréhension orale.

T’es prêt ? C’est parti !

Les Pronoms Personnels Sujets

En français, il y a 9 pronoms personnels sujets :

  • JE
  • TU
  • IL
  • ELLE
  • ON
  • NOUS
  • VOUS
  • ILS
  • ELLES

JE, c’est moi.

Attention ! Quand le mot qui suit commence par une voyelle (a,e,i,o,u,y) ou un ‘h’ muet, JE devient J’.

Par exemple :

On ne dit pas : Je apprends le français.

On dit : J’apprends le français.

TU, c’est toi.

On utilise TU pour parler à un ami ou à une personne de sa famille.

IL, c’est lui.

On utilise IL pour parler de quelqu’un ou de quelque chose de masculin, un homme, un garçon, un objet, un animal.

ELLE, c’est elle.

On utilise ELLE pour parler de quelqu’un ou de quelque chose de féminin, une femme, une fille, un objet, un animal.

ON

On utilise ON :

- soit, pour parler d’une personne, quelqu’un, on ne sait pas qui c’est.

On m’a dit…

Ça signifie : Quelqu’un m’a dit…, mais on ne sait pas qui c’est.

Quelqu’un m’a dit, on m’a dit.

- soit, pour parler de moi et d’autres personnes, comme NOUS. Moi et d’autres = nous.

Par exemple : On regarde la télé.

NOUS

On utilise NOUS pour parler de moi et d’autres personnes, comme ON.

Par exemple :

Nous regardons la télé.

On regarde la télé.

C’est pareil.

NOUS et ON, c’est pareil.

VOUS

On utilise VOUS :

- pour parler de de toi et d’autres personnes.

- pour parler à un inconnu

- pour parler à une autorité : un patron, un professeur, le maire…

- ou par respect : pour une personne âgée, par exemple.

ILS

On utilise ILS pour parler de plusieurs personnes, objets, animaux, qui sont soit tous masculins, soit au moins un est masculin.

Comme on dit, le masculin l’emporte.

ELLES

On utilise ELLES pour parler de plusieurs personnes, objets, animaux, qui sont tous féminins.

 

Passons à la prononciation.

La Prononciation

JE

Je parle français.

J’écoute la radio.

Lorsqu’on parle, on ne prononce pas le E de JE. On lie le J au mot qui suit.

Par exemple :

J’parle français.

J’vais à l’école.

J’suis en vacances.

TU

Tu vas bien ?

Tu es prêt pour la rentrée ?

Quand on parle, on ne prononce pas le U de TU, quand le mot qui suit commence par une voyelle (a,e,i,o,u,y) ou un ‘h’ muet.

Par exemple :

T’es prêt pour la rentrée ?

T’as acheté du pain ?

Mais :

Tu vas bien ?

IL

Il travaille.

Il est vert.

Quand on parle, on ne prononce pas IL mais I, quand le mot qui suit commence par une consonne (sauf h).

Exemple :

I’travaille beaucoup.

I’joue au foot.

Mais :

Il habite à Paris.

Il arrivera tard ce soir.

ELLE

Elle est blonde.

Elle s’appelle Julie.

Quand on parle, on prononce toujours ELLE.

ON

On regarde la télé.

On a visité le musée du Louvre.

Quand on parle, on utilise plus ON que NOUS.

Fais bien attention de pas oublier la liaison, quand le mot qui suit commence par une voyelle (a,e,i,o,u,y) ou un ‘h’ muet.

Par exemple :

On a visité le musée du Louvre.

On habite près de chez toi.

NOUS

Nous regardons la télé

Nous allons nous coucher

On dit ‘nou’ pas ‘nouS’

Mais il ne faut pas oublier de faire la liaison, quand le mot qui suit commence par une voyelle (a,e,i,o,u) ou un ‘h’.

Nous allons nous coucher

NOUS et ON, c’est pareil. Mais on utilise plus ON, quand on parle.

Par exemple :

Nous allons nous coucher

Mais quand on parle, on dira plutôt : On va se coucher

Nous regardons la télé

Mais quand on parle, on dira plutôt : On regarde la télé

VOUS

Vous êtes brésiliens.

Vous mangez des pâtes.

On dit ‘vou’ pas ‘vouS’

Attention, n’oublie pas de faire la liaison, quand le mot qui suit commence par une voyelle (a,e,i,o,u,y) ou un ‘h’ muet.

Par exemple :

Vous êtes brésiliens.

Vous habitez où ?

ILS

Ils ont gagné.

Ils rentrent de vacances jeudi.

On dit ‘il’ pas ‘ilS’

Attention, n’oublie pas de faire la liaison, quand le mot qui suit commence par une voyelle (a,e,i,o,u) ou un ‘h’.

Quand on parle, on ne prononce pas ILS mais I.

Par exemple :

I’rentrent de vacances jeudi.

I’z’ont gagné.

ELLES

On ne dit pas ‘elleS’ mais ‘elle’

Attention, n’oublie pas de faire la liaison, quand le mot qui suit commence par une voyelle (a,e,i,o,u) ou un ‘h’.

Quand on parle, on prononce toujours ELLES.

Elles sont drôles.

Elles aiment dessiner.

 

Maintenant qu’on a tout expliqué, on va suivre la conversation entre deux français.

Fais bien attention à la prononciation. Tu verras, le langage écrit est différent du langage parlé !

Exercice de Compréhension Orale

Fille – Tu es déjà debout ?

Maman – Ouais, je suis allée chercher du pain.

Fille – Super ! Tu as même acheté des croissants !

Maman –Je me suis dit que ça te ferait plaisir. Tu as cours à quelle heure ?

Fille – Je commence à 10 heures ce matin.

Maman – J’espère qu’il va arrêter de pleuvoir. Sinon, tu vas être trempée !

Fille – J’ai regardé la météo. Ils ont dit qu’il va arrêter de pleuvoir à 9 heures.

Maman – Ben, j’espère qu’ils ont raison.

Fille – Au fait, on fait quoi ce soir ?

Maman – Je ne sais pas. Tu as une idée ?

Fille – On pourrait aller au ciné. Il paraît qu’il y a des bons films en ce moment.

Maman –Ouais. Tu peux demander à Lise et Sara, si elles ont envie de venir.

Fille – D’accord. Je pense qu’elles seront contentes. Les garçons dorment encore ?

Maman –Ouais. Je crois qu’ils sont vraiment fatigués ! Pourtant, ils se sont couchés tôt hier soir. Tu peux aller les réveiller ?

Fille – Ouais, j’y vais !

Maman – Salut ! Vous avez bien dormi ? Vous devez avoir faim ! Venez prendre un bon petit-déj ! Il y a des croissants ce matin.

J’espère que t’as aimé cette leçon de prononchia, prononch, prononciation.

Ce n’est pas facile à dire !

Et toi ? Ecris-moi les mots français les plus difficiles à prononcer pour toi dans les commentaires !

N’oublie pas de t’abonner à ma chaine YouTube

Si tu veux apprendre à parler français couramment, inscris-toi à mon cours gratuit ‘3 étapes pour parler français comme un natif’

Salut !

Les Leçons de Talk en Français sont des leçons de français qui vous aident à parler français couramment avec confiance en vous amusant ! Vous allez apprendre à parler français dans des situations de la vie quotidienne en France. Créez un compte gratuitement sur TalkEnFrançais pour télécharger les leçons et les regarder n'importe où ! Abonnez-vous à ma chaine YouTube et pourquoi pas inscrivez-vous à un de nos cours de français en ligne. Suivez-nous sur Facebook, Instagram.

PRÊT À COMMENCER?

Apprenez à parler français avec confiance comme un natif

Pin It on Pinterest