Parler Français : Est-ce que cela vous retient ou vous en empêche ?

par | 23 Mar, 2020 | Confiance, Grammaire, Prononciation, Vocabulaire | 0 commentaires

Pourquoi parler français est si difficile ? Voici certains défis qui vous retiennent ou vous empêchent de parler français, et comment les surmonter.

Résumé de la leçon

Pourquoi parler français est si difficile ? Voici certains défis qui vous retiennent ou vous empêchent de parler français, et comment les surmonter. Regardez la vidéo !

Ces conseils vous permettront de parler français avec confiance !

Cela vous permettra également de parler français comme un natif, et pas comme un livre de français !

CLIQUEZ ICI pour lire la transcription en entier.
N'oubliez pas de LAISSER UN COMMENTAIRE, ça ne vous prendra qu'une minute 😉

INSCRIVEZ-VOUS gratuitement pour télécharger la transcription PDF et le podcast MP3.

CONSULTEZ nos cours de français en ligne pour vous aider à parler français avec confiance et vous amuser ! 🙂

Jetez un oeil ci-dessous pour plus de leçons de français

Transcription de la vidéo en entier

Salut, c’est Ingrid de Talk en Français !

Alors, dis-moi ? Comment tu te sens quand tu dois parler français ? Tu commences à trembler, ton cœur bat à 100 à l’heure ?

Tu paniques ? Tu es stressé ?

Ne t’inquiète pas ! Tu n’es pas le seul ou la seule. Beaucoup se trouvent dans la même situation que toi.

Mais tu es ici à regarder cette vidéo parce que tu veux améliorer ta capacité à parler. Tu veux avoir plus confiance en toi et en tes conversations en français !

Alors, t’es prêt ? C’est parti !

Déjà, j’ai une petite question pour toi. Comment tu te sens quand tu lis ou que tu écoutes du français ?

T’es stressé ?

Bien sûr que non ! Pourquoi ?

T’es tranquille sur ton canapé ou ailleurs…

Quand tu lis ou que tu écoutes du français, les informations arrivent toutes seules. Tu apprends des nouveaux mots et tu affines ta connaissance de la grammaire française.

En pratiquant régulièrement ces compétences, tu construis un très grand vocabulaire passif, mais tu ne produis pas de français. Tu n’es pas obligé de créer tes propres idées ou opinions.

Tu apprends du vocabulaire en français, de la grammaire, de la conjugaison.

Mais c’est passif.

Tu absorbes du français, mais tu n’en produis pas. Tu n’es pas actif.

Donc, c’est cool.

Alors, comment produire du français ?

Il y a 2 manières de produire du français et d’être actif.

  1. ECRIRE
  2. PARLER

 1.  ECRIRE

Tu peux pratiquer l'écriture française, non ? C'est produire du français.

Ecrire permet :

- d’organiser ses idées

- enrichir son vocabulaire

- utiliser une grammaire correcte

Tu dois penser à tes propres idées et les écrire, non ? Absolument ! Mais tu as également le temps de faire une pause et de penser à chercher des mots, à revenir en arrière et à corriger tes fautes de grammaire. Il y a beaucoup moins de pression. Écrire en français t’aidera certainement à améliorer tes compétences en conversation, car ça t’aidera à organiser tes idées et à utiliser une grammaire correcte, c’est déjà un très bon point de départ.

MAIS, il n’y a pas trop de pression. Tu as le temps de chercher les mots, te relire, corriger tes erreurs…

C’est déjà excellent.

Mais parler, ce n’est pas tout à fait pareil, non ?

La deuxième manière de produire du français et d’être actif, c’est parler

2. PARLER

Mais parler pour toi, c’est difficile, parce que tu dois non seulement produire tes propres idées en français, mais tu dois aussi le faire sur place, à ce moment-là. Et une fois que tu as fait cela, tu dois prononcer ces mots correctement.

L'un de tes plus grands défis en parlant français, c’est de te rappeler de la grammaire correcte et des bons mots à utiliser, non ? Et de le faire rapidement. Tu connais ce problème, n'est-ce pas ? Ça t’est déjà arrivé. Tu as essayé d’expliquer une idée en français, et tu t’es soudainement retrouvé coincé, bloqué. Tu avais oublié le mot ou tu ne savais simplement pas comment l'expliquer.

« Je suis partie en vacances en Italie. J’ai voyagé en… à… sur… »

« Je ne sais plus, je ne sais pas, je ne m’en rappelle plus…. »

Eh bien, qu’est-ce qu’il se passe ensuite ? A ce moment, qu’est-ce qu’il se passe ? Peut-être que tu es frustré, énervé contre toi-même, fâché même.

Peut-être que tu te sens gêné. Tu as peut-être perdu un peu confiance en toi et tu as peut-être même essayé d'éviter de parler le plus possible parce que tu n'aimes pas ce sentiment inconfortable.

« C’est décidé. C’est fini. Je ne parle plus français »

Je déteste ça ! Je veux vraiment t’aider à surmonter ces émotions. Faire des erreurs est la chose la plus stimulante que tu puisses faire avec ton français. Cela te donne l'occasion d'apprendre et de t’améliorer.

Alors aujourd’hui, on va voir ce qui te retient, ce qui t’empêche de parler français avec confiance.

On va identifier les défis auxquels tu fais face quand tu parles français et comment les surmonter.

Ensuite, on fera un petit jeu très sympa pour t’aider à avoir plus confiance en toi.

Alors, reste jusqu’au bout !

Premier défi, développer son vocabulaire.

Développe ton vocabulaire

Tu as besoin d'un vocabulaire décent. Élargis, élargis, élargis ton vocabulaire. Bien sûr, ça va être utile pour parler français, non ? Et tu peux le faire en lisant des livres sur certains sujets, en écoutant des podcasts, en regardant des films avec des sous-titres, en utilisant des applications linguistiques, etc.

Mais le plus important, c’est que tu dois participer activement à ces activités. C’est très facile d’apprendre passivement, il suffit de regarder des films et d’espérer que certains mots resteront gravés dans ton esprit.

Non ! Tu dois élargir TON vocabulaire. Tu dois faire des choses pour que cela se produise. Alors, quand tu fais toutes ces activités, garde un cahier avec toi et écris des mots et des expressions. Recherche-les. Essaie de les comprendre. Assure-toi que tu utilises les mots que tu apprends. Écris un journal quotidien ou dessine des cartes de vocabulaire, fais-toi des petites fiches. Tu dois conserver ces mots et expressions dans la partie active de ton cerveau si tu souhaites pouvoir les utiliser facilement pendant une conversation.

Mais en plus d’élargir ton vocabulaire, tu dois t’entraîner à penser à des alternatives lorsque tu ne connais pas le mot exact que tu recherches.

Et ça t’arrive !

Imagine que tu veuilles acheter un cahier, mais quand tu vas au magasin, soudainement tu oublies le mot. Est-ce que tu devrais tout simplement abandonner et rentrer chez toi ? Non ! Tu peux utiliser d’autres mots pour décrire son apparence et son utilisation.

C’est un livre où tu écris avec un crayon… Tu l’utilises à l’école. Tu peux le mettre dans ton sac.

Alors, est-ce que tous ces noms sont les bons mots à utiliser pour un cahier ? Absolument pas. Mais est-ce que tu vas quitter le magasin avec un cahier ? Probablement que oui ! Et le vendeur te rappellera sûrement le nom également : un  cahier.

Une autre façon amusante d’améliorer ton vocabulaire et ta communication, c’est de jouer à des jeux. Un de mes favoris est un jeu de synonymes. Maintenant, c’est un peu comme un jeu de devinettes dans lequel on te donne un mot et tu dois penser à d’autres noms ou à d’autres manières de le décrire sans utiliser le nom réel. Si tu regardes cette leçon jusqu’à la fin, je te montrerai exactement comment on y joue. On jouera ensemble !

Des jeux, comme celui-ci, t’aident vraiment à communiquer efficacement tes idées, même si tu oublies un mot. Ils t’aident à garder les mots français actifs dans ton esprit et tu pourras mieux improviser et te sortir du pétrin dans tes conversations. Etre un penseur plus créatif, ça va t’aider, surtout quand tu ne trouves pas le mot dont tu as besoin. Tu te sentiras donc moins coincé pendant les conversations. Tu trouveras d’autres alternatives.

Lorsque tu parles français, essaie de te concentrer plus sur la fluidité que sur la précision. Permets simplement aux mots et aux idées de sortir sans t’inquiéter si ce n’est pas parfait. Tu t’inquiètes pour ton écriture. Tu veux que ton écriture soit parfaite, mais pas la parole. En fait, oublie cette idée de perfection. Une personne qui ne parle pas français parfaitement, ça ne va pas l’empêcher d’avoir des conversations avec des personnes d’autres pays, de faire des rencontres.  J'ai déjà eu des conversations incroyables avec des francophones non natifs. Maintenant, est-ce que leur français était parfait quand ils parlaient ? Non ! Mais mon français, non plus, n’est pas toujours parfait quand je parle. Mais est-ce que ça a empêché de communiquer nos idées et de passer un bon moment ? Non ! Donc, la perfection ne devrait pas être ton objectif lorsque tu parles. Ton objectif devrait être une communication efficace.

As-tu des méthodes spéciales que tu utilises pour apprendre le vocabulaire ? Je veux que tu les ajoutes dans les commentaires. J'aimerais bien connaître certains de tes conseils et recommandations. Quels outils est-ce que tu utilises pour apprendre le vocabulaire ? A quels jeux tu joues ?

Il est important d’améliorer ton vocabulaire et de t’en rappeler, mais quoi d’autre empêche une conversation fluide et efficace ?

Une bonne prononciation.

Bonne prononciation

Une bonne prononciation est importante lorsque tu parles français, cela aide les gens à te comprendre. Mais la prononciation française est un défi auquel tous les francophones non-natifs sont confrontés. Pour parler, tu ne dois pas seulement faire travailler ton cerveau, mais aussi ta bouche, ta langue, ta gorge, tout ça, toutes ces choses différentes. Il y a tellement de muscles qui se mettent au travail pour nous permettre de parler clairement.

Si tu décidais de skier pour la première fois de ta vie, est-ce que tu t’attendrais à ce que tes muscles sachent exactement quoi faire et t’aident à faire une descente parfaite en quelques minutes à peine ? Non.

Parler une autre langue, c’est pareil. Tu dois entraîner ta bouche et développer tes muscles pour améliorer ta prononciation. Même si tu utilises une grammaire parfaite et un vocabulaire excellent, si ta bouche ne peut tout simplement pas prononcer ces sons correctement. Eh bien, tu es coincé !

Alors, parlons de ce que tu peux faire pour entraîner ta bouche et développer ces muscles. Si tu peux investir dans un coach de prononciation qui t’aidera à sortir de tes mauvaises habitudes de prononciation, fais-le. Même si ce n’est que pour une courte période, tu comprendras quels sons rendent ton français pas très clair, confus, pas très compréhensible.

Tu peux même le faire toi-même en gardant une liste de mots français que tu trouves difficiles à prononcer.

Par exemple :

Rarement

Jaune

Jeune

Un chien

Un pays

Ailleurs

Ce sont tous des mots difficiles, non ? Je suis sûr que tu feras une liste énorme ! Cherche comment dire chaque mot correctement avant de pratiquer. Assure-toi que tu as bien compris comment le mot se prononce. Essaie de copier un francophone natif, même à partir d’une vidéo. Ne suppose jamais que tu sais exactement comment prononcer un mot français.

Donc, tu te fais cette liste, tu regardes ces mots, et tu les regardes dans le dictionnaire. Tu regardes les symboles phonémiques pour voir exactement comment les prononcer. Donc, une fois que tu as fait cette liste, tu vérifies si dans la liste il y a des sons ou des groupes de sons qui se répètent ? Là, tu verras quels sons tu as besoin de pratiquer. Peut-être qu’il y a des groupes de consonnes ou le son des certaines consonnes ou de certaines voyelles qui sont difficiles à prononcer pour toi.

Une fois que tu sais quel son en particulier est difficile à prononcer pour toi, quels sons tu dois travailler, fais-toi une autre liste avec des mots qui contiennent les sons que tu dois travailler. Exerce-toi à voix haute. Pratique ces mots en contexte. Fais des phrases. Utilise des applications linguistiques pour enregistrer ta voix et t’aider à identifier les points à améliorer.

Enfin, il existe un excellent moyen d’améliorer ta prononciation : c’est l’imitation. Répéter après un francophone natif est un excellent moyen d’entendre la bonne prononciation, puis de pratiquer toi-même, en la copiant, en l’imitant.

J'ai des séries complètes de leçons d'imitation que tu peux utiliser pour améliorer ta prononciation et ton expression française. Tu peux utiliser ce lien ici ou dans la description pour consulter les cours d'imitation de Talk en Français.

Troisième défi ? La peur !

Peur

La peur est l'un des plus grands défis de ceux qui apprennent une langue. La peur de faire une erreur, la peur d'oublier ce que tu essaies de dire, la peur de ne pas comprendre la personne à qui tu parles, la peur de parler à un groupe de personnes, la peur de parler dans une autre langue.

Parfois ces craintes sont réelles. Mais la plupart du temps, ce sont des pensées dans notre tête, c’est tout ce qu’elles sont. On doit décider quelles pensées dans notre tête sont réelles. Il est tout à fait possible de se dire que ces pensées sont fausses, qu’elles ne sont tout simplement pas vraies. Tu n'es pas obligé de les croire.

Par exemple, on se dit qu’il est mauvais de se tromper. On devrait en savoir plus. On est bête. On apprend lentement.

On se dit toutes ces choses mais on n’est pas obligé de le faire. Au lieu de cela, on pourrait se dire :

 

« Les erreurs nous donnent l'occasion d'apprendre et de nous améliorer. »

On est des gens occupés.

« Apprendre une langue, ça prend du temps et il faut être patient. Et fais tout ce que je peux pour atteindre mon objectif. »

Certains attendent d’avoir une grammaire parfaite et de connaître tous les mots du dictionnaire, avant de commencer à parler.

Si tu attends que ta grammaire soit parfaite et que tu connaisses tous les mots du dictionnaire pour commencer à parler, tu ne parleras jamais !

Parler, ce n’est pas comme écrire. Quand on parle, on n’a pas besoin d’une maîtrise parfaite de la grammaire. En fait, la plupart des francophones que tu entendras parler utiliseront une grammaire qui n’est pas correcte ou ils n’utiliseront pas les bons mots. Ils feront des erreurs. On n’est pas parfaits non plus.

Laisse-moi te poser une question. Est-ce que tu as déjà couru un marathon ? Est-ce que c’est possible de terminer un marathon si tu n'as jamais couru de ta vie ou tu n’as jamais fait de jogging ? Probablement pas. A moins que tu sois un surhumain. Tu dois t’entraîner pour un marathon et avoir un certain rythme. Tu dois commencer doucement, courir de courtes distances et lentement. Et ensuite, tu courras plus vite et de plus longues distances, à chaque fois que tu iras courir. Après chaque semaine qui passe, tu pourras aller plus loin.

Parler français, c’est pareil. Tu commences doucement et avec un peu d'entraînement chaque jour. Et tu fais ton petit chemin.

N’attends pas que tu sentes que tu peux te joindre à une conversation sans jamais te tromper. Parce que ce jour-là n’arrivera tout simplement jamais. Alors, au lieu de cela, commence doucement et accepte de faire des erreurs. Les gens vont généralement te comprendre de toute façon et tu amélioreras ta prononciation, tu gagneras en confiance et en expérience, au fur et à mesure des conversations. Et devine quoi ? La prochaine fois, tu feras mieux. Et ça va devenir plus facile.

Alors, travailles sur ta confiance. Dis-toi que tu es capable, que tu peux participer à une conversation, que tu vas trouver une personne avec qui parler. N'abandonne pas lorsque tu échoues. Acceptes simplement tes erreurs et elles te rendront plus fort.

Quatrième défi : parler avec quelqu’un.

Parler avec quelqu'un

Alors, une fois que tu as fait tout cela, on va se concentrer sur la possibilité de parler avec quelqu'un. Tu dois pratiquer, non ? Donc, si tu as un professeur ou une classe avec laquelle tu peux t’entraîner, c’est parfait ! Mais sinon, il faut être un peu plus créatif. Est-ce que tu connais des francophones ? Tu peux tout simplement leur proposer de leur payer un café une fois par semaine et de discuter avec eux pendant trente minutes. Mais peut-être que parler à un francophone est un peu intimidant.

Et les francophones non natifs ? Il y a une idée fausse très répandue qui dit qu’il faut absolument pratiquer avec des francophones natifs. C’est tout simplement faux. Su tu es en train de développer ta confiance en toi, dans tes conversations, et que tu essayes d’être plus fluide, la pratique avec des francophones non natifs, c’est génial pour toi ! Ils ont plus de temps et sont disposés à pratiquer avec toi, et en particulier à le faire régulièrement. Vous avez les mêmes objectifs, donc vous pouvez vous aider mutuellement à atteindre ces objectifs. Tu te sentiras moins dérangé, frustré, par tes erreurs parce que l’autre personne en fera aussi. Il pourra t’aider à résoudre tes problèmes. Et comme il aura le même niveau que toi, vous pourrez vous aider, et vous ne vous sentirez pas intimidés par vos conversations. Vous vous sentirez à l’aise pour pouvoir parler français ensemble.

Rappelle-toi qu’on se concentre sur la fluidité et pas sur la précision.

Donc c’est un moyen idéal de pratiquer. Maintenant, trouver cette personne ou trouver ces personnes, c’est la partie la plus difficile. Tu dois passer un peu de temps à essayer de trouver la personne qui te convient. Vous devez bien vous entendre. Tu dois trouver quelqu’un qui est disponible régulièrement aux mêmes heures que toi, quelqu'un qui te motive et t’aide à pratiquer même quand tu n’en as pas vraiment envie.

Il y a beaucoup de groupes en ligne qui existent, qui te permettront de te connecter avec d'autres étudiants de la langue française qui ont les mêmes passions que toi, qui ont les mêmes intérêts, les mêmes objectifs, qui aiment le voyage, la nourriture, la photographie, la cuisine. Tu trouveras des personnes qui partagent les mêmes passions que toi, qui ont les mêmes centres d’intérêts. Et ces personnes t’aideront à te sentir motivé et t’aideront à avoir envie de parler avec elles. Essaye de trouver quelqu'un qui veuille bien te rencontrer régulièrement, une fois par semaine, par exemple. Tu as besoin d’un engagement pour rester motivé, et réellement parler régulièrement.

Je gère une communauté en ligne, spécialement conçue pour les personnes qui essaient d’apprendre le français, la communauté Talk en Français. On se concentre sur des sujets de conversation de la vie de tous les jours. Tu peux rejoindre cette communauté facilement et gratuitement. Il te suffit de créer un compte gratuitement sur le site de TalkEnFrancais.com. Tu trouveras le lien dans la description.

Tu pourras ainsi te mettre en relation avec d'autres personnes qui apprennent le français comme toi et te faire de nouveaux amis dans le monde entier. Si tu souhaites en savoir plus à ce sujet, clique sur le lien dans la description.

Où que tu cherches ton interlocuteur, comme dans toute relation, trouver un interlocuteur authentique avec lequel tu t’entendes demande du travail. Ça prend du temps, mais cela en vaut la peine. S'entraîner avec eux va te préparer à de futures conversations avec des francophones natifs, à des entretiens d'embauche ou à des examens, ou autre.

Pouvoir parler français, c’est un sujet à la fois vaste et complexe.

Il y a tellement points à aborder et de choses à prendre en compte. Donc, être capable de se rappeler rapidement du vocabulaire et d’utiliser correctement la grammaire t’aidera vraiment à communiquer efficacement en français. Tout comme le fera une bonne prononciation. Mais les peurs dont nous venons de parler sont des questions plus complexes qui nécessitent que tu réfléchisses plus profondément à la personne que tu es et à ce que tu dois faire pour essayer de réduire ces peurs. Je vais faire quelques leçons de plus à ce sujet bientôt mais pour le moment, on va s’amuser un peu dans la partie suivante. Alors continue à regarder pendant quelques minutes. Et dis-moi dans les commentaires si tu as d'autres suggestions ou recommandations pour améliorer tes compétences en expression orale.

Est-ce que tu as d'autres stratégies qu’on peut essayer ? Partage-les dans les commentaires en dessous de la vidéo. C’est important de vous aider, de vous soutenir mutuellement dans votre parcours en français. C’est un voyage difficile, mais vous êtes tous dans le même bateau et je suis ici et je vous soutiens.

Alors tu viens avec moi pour pratiquer un peu plus ? On  y va !

LE JEU DE SYNONYMES

Etudiante : Donc, ce jeu de synonymes ?

Ingrid : Ouais

Etudiante : Comment ça marche ? J'ai totalement oublié.

Ingrid : Tu penses donc à un mot. Ça peut être n'importe quel mot. Tu peux avoir une liste de vocabulaire que tu utilises ou tu peux juste regarder autour de toi et regarder les choses qui t’entourent comme source d'inspiration. Et ce que tu dois faire, c'est penser à d'autres moyens de décrire ou de parler de cette chose ou de ce sentiment, par exemple. C’est bien pour t’aider à être un peu plus créatif avec ton vocabulaire en français. C’est bien pour te pousser un peu plus loin pour t’aider à penser à des alternatives pour décrire des choses et c’est génial quand tu es en pleine conversation et que tu es bloqué. Tu connais ce sentiment, pas vrai ? Lorsque tu bloques sur un mot, mais tu dois rapidement trouver de nouvelles façons de décrire cette chose ou de parler de cette chose pour continuer ta conversation, non ? C’est donc un peu amusant, mais c’est le genre de jeu que tu peux jouer seul, à tout moment, par exemple quand tu es dans le bus pour te rendre au travail, ou lorsque tu vas courir par exemple. Tu peux y jouer tout seul mais tu peux aussi y jouer avec des amis, ce qui est plutôt cool. Tu peux défier tes amis, tu sais, avec des mots différents et ils doivent penser à de nouvelles façons de décrire ou de parler de ce mot. Alors tu veux l'essayer avec moi ?

Etudiante : Bien sûr !

Ingrid : Tu penses à un mot et je vais te montrer ce que tu dois faire.

Etudiante : D'accord. Château.

Ingrid : D'accord. Château. C'est un endroit où il y a des rois et des reines. C’est comme une grande maison où il y a des princes et des princesses. Tu le trouves généralement à la campagne ou en montagne. On peut même l’appeler un palais.

Alors, tu comprends ? Maintenant, tu sais comment jouer correctement ? Je vais donc en choisir un pour toi. Ok, trafic.

Etudiante : Trafic. Des choses comme la circulation, le mouvement. C’est quand il y a beaucoup de voitures sur la route. Il y a des camions, des bus, sur les autoroutes.

Ingrid : D'accord, maintenant tu penses à un autre pour moi.

Etudiante : D'accord. Lever du soleil.

Ingrid : Lever du soleil. D’accord. Donc, je pense à matin, tranquille, calme, détendu, pas stressant.

Très bien, je vais penser maintenant à un dernier pour toi. D’accord, les vagues.

Etudiante : Les vagues. D'accord. Alors, la mer, on s’amuse avec, en été. Ça peut être près de la plage. C’est de l’eau. Ça fait du bruit quand elles frappent les rochers. Ça détruit les châteaux de sable.

Ingrid : Génial ! C'était vraiment bien ! Ok, je vais en donner un dernier et je veux que tu réfléchisses aux alternatives, aux synonymes et ajoutez-les aux commentaires en dessous de cette vidéo. D'accord ? Je regarderai pour vérifier dans une minute. Alors, le mot, c’est paisible. Tu penses à quoi ? Alors, comment tu peux décrire cela ou utiliser des alternatives pour ce mot ?

J’espère que t’as aimé cette leçon.

N’oublie pas de t’abonner à ma chaine YouTube.

Et d’aller voir mes autres leçons. Je te retrouve tout de suite là-bas.

Salut !

Les Leçons de Talk en Français sont des leçons de français qui vous aident à parler français couramment avec confiance en vous amusant ! Vous allez apprendre à parler français dans des situations de la vie quotidienne en France. Créez un compte gratuitement sur TalkEnFrançais pour télécharger les leçons et les regarder n'importe où ! Abonnez-vous à ma chaine YouTube et pourquoi pas inscrivez-vous à un de nos cours de français en ligne. Suivez-nous sur Facebook, Twitter, Instagram.

PRÊT À COMMENCER?

Apprenez à parler français avec confiance comme un natif

Parlez Francais Comme Un Natif Ebook

Voulez-vous Parler Français ?

Recevez des astuces et conseils pour parler français avec confiance directement dans votre boîte mail.

Téléchargez gratuitement mon Ebook Parlez français comme un Natif !

En soumettant ce formulaire, vous acceptez que vos informations soient utilisées exclusivement pour recevoir des nouvelles de Talk en Français (actualités, promotions, offres spéciales... !) 

Consentement

Presque fini ! Nous venons de vous envoyer un e-mail pour confirmer votre abonnement.

Pin It on Pinterest

Share This