Comment RÉDUIRE votre ACCENT | Les Liaisons en Français | Prononciation

par | 28 Juil, 2020 | Confiance, Prononciation | 0 commentaires

Quel est le secret d'une prononciation française naturelle et fluide? Apprenez à réduire votre accent grâce aux liaisons en français !

Résumé de la leçon

Quel est le secret d'une prononciation française naturelle et fluide ?

REGARDEZ CETTE leçon pour apprendre à réduire votre accent grâce aux liaisons en français !

CLIQUEZ ICI pour lire la transcription en entier.
N'oubliez pas de LAISSER UN COMMENTAIRE, ça ne vous prendra qu'une minute 😉

INSCRIVEZ-VOUS gratuitement pour télécharger la transcription PDF et le podcast MP3.

CONSULTEZ nos cours de français en ligne pour vous aider à parler français avec confiance et vous amuser ! 🙂

Jetez un oeil ci-dessous pour plus de leçons de français

Transcription de la vidéo en entier

 

Salut, c’est Ingrid de Talk en Français !

Dans la leçon d'aujourd'hui, on va continuer à parler de l’enchaînement des mots et de ce qui relie les sons ensemble lorsque tu parles français.

Ça va t’aider à parler français de manière fluide, en étant plus détendu et naturel.

En français, comme dans d’autres langues, le langage parlé est différent du langage écrit.

 

On va voir ensemble le français parlé par des locuteurs natifs dans des conversations normales. En général, on parle rapidement sans faire de pause entre les mots. Et il y a souvent une énorme différence entre la façon dont les mots sont prononcés seuls, et la façon dont les mots sont prononcés naturellement dans une phrase en liant les mots entre eux.

T’est prêt ? C’est parti !

 

Lorsque les mots s’ajoutent les uns aux autres dans une phrase, ils ont souvent un effet les uns sur les autres. Les mots se lient, certains sons disparaissent ou changent complètement.

Ecoute cette phrase.

Je vais sortir avec des amis ce soir.

Maintenant, écoute à nouveau la même phrase mais sans enchaînement, ni liaison.

Je vais sortir avec des amis ce soir.

C'est vraiment saccadé, un peu comme un robot ! Mais pas du tout comme le dirait un locuteur natif. Alors là, pas du tout !

Je vais sortir avec des amis ce soir.

C'est mieux, hein !

En utilisant l’enchaînement des mots, en reliant les mots entre eux, tu auras l’air beaucoup plus naturel et détendu. Tu parleras de manière plus fluide. En apprenant et en comprenant comment utiliser l’enchainement des mots et les liaisons, tu amélioreras non seulement ta prononciation, mais tu entraîneras également ton cerveau et tes oreilles à comprendre plus facilement les francophones natifs lorsqu'ils parlent.

Tu vois, l’enchaînement des mots et les liaisons, c’est exactement ce qui permet aux francophones natifs de parler si vite. Le français parlé n'est pas toujours aussi clair. La plupart des francophones natifs ne parlent pas aussi clairement que moi dans mes vidéos. En fait, je ne parle pas toujours clairement non plus. Et je sais que c'est difficile pour toi lorsque tu écoutes un francophone natif, d'entendre où un mot se termine et un autre commence. Ce n’est pas vrai ? Cela fait partie du français parlé.

La bonne nouvelle, c’est que la façon dont les sons changent dans le français parlé n'est pas complètement aléatoire. Il y a quelques règles à connaître pour savoir où la liaison se produit. Donc c’est possible de l’apprendre, de l'étudier pour que toi aussi tu saches faire les liaisons.

Est-ce que tu as déjà vu cette leçon? J'ai parlé de la liaison consonne-voyelle en français parlé. Donc comment les mots qui se terminent par un son consonantique, un son de consonne, sont liés au mot suivant s'il commence par une voyelle. On appelle cette technique l’enchainement en français.

L'astuce à retenir avec la liaison, c’est qu’on parle de sons, et pas de lettres. Alors ne laisse pas tes yeux te tromper. On parle de sons liés entre eux. Parler naturellement en français est vraiment une compétence que tu peux développer uniquement en pratiquant toi-même, en écoutant régulièrement des francophones natifs, en les imitant et en essayant toi-même.

Et c'est exactement ce qu’on va faire aujourd'hui ! Alors prépare-toi à pratiquer à haute voix avec moi à la maison, d'accord ?

 

Comme je t'ai dit, dans la première vidéo de la série, on s’est concentré sur la liaison consonne-voyelle.

Alors, si on reprend la phrase du début.

Je vais sortir avec des amis ce soir.

C’est un très bon exemple. Tu as toutes les sortes de liaisons et d’enchaînement de mots dans cette phrase.

Je vais

On prononce « J’vais ».

Là, on supprime la voyelle finale du mot ‘je’ et on la remplace par une apostrophe. Ça s’appelle l’élision.  On en parlera dans la prochaine vidéo, la troisième partie.

 

Maintenant, si tu n’es pas encore abonné à la chaîne, clique sur le bouton d'abonnement et sur la cloche pour que je puisse te dire quand la prochaine leçon sera prête. Et si tu as besoin, active également les sous-titres.

sortir avec

Il n'y a pas de pause du tout, « sortir avec ». Pas de coupure dans le son, c'est un son continu. Lorsqu'un mot se termine par le son d’une consonne et qu'il est suivi par un mot qui commence par le son d’une voyelle, nous pouvons les lier et les enchaîner.

On parle d’enchaînement. C’est ce qu’on a vu dans la première partie.

des amis

Tu as remarqué ? Si on prononce les mots séparément, on dit ‘des’ ‘amis’. Le S à la fin de « des » est muet, on ne le prononce pas.

Mais quand on parle, on lie les mots entre eux et on dit ‘des amis’. Le S à la fin du mot « des » est lié au A au début de « amis ». Mais lorsqu’on fait ça, on crée un nouveau son /z/.

On parle ici de liaison, « des amis ».

La principale différence entre l’enchaînement et les liaisons, c’est que l'enchaînement se produit avec des consonnes qui seraient prononcées, qu'elles soient ou non suivies d'une voyelle. Par exemple, « sortir avec ». Le R à la fin de « sortir » se prononce de toute façon, « sortir avec ».

Tandis que les liaisons se produisent avec des consonnes qui seraient normalement muettes : elles ne sont prononcées qu'en raison de la voyelle ou du h muet qui suit. Comme dans le cas « des amis ». Le S serait muet, mais en faisant la liaison « des amis ».

Donc dans cette leçon, on va parler de la liaison, entre une consonne finale normalement muette et une voyelle ou un h muet.

La chose la plus importante lorsque l'on parle de liaison en français, c’est qu’on parle de sons, et pas de lettres. Des sons que tu peux entendre mais pas des lettres que tu peux voir et c'est vraiment important à garder à l'esprit. Nous parlons de sons de mots qui se terminent par une consonne normalement muette liés aux sons d’un mot commençant par une voyelle ou un h muet, dans des situations bien particulières. Lorsqu'un mot se termine par une consonne normalement muette et qu'il est suivi d'un mot qui commence par une voyelle ou un h muet, on peut les lier.

Par exemple :

Mon ami

Des enfants

Un homme

Chez elle

Tu as remarqué ? Le son de la consonne finale du premier mot a été transféré au début du mot suivant. Cette technique s’appelle la liaison. C'est l'un des aspects de la prononciation française qui peut rendre difficile de déterminer où se termine un mot et où commence le mot suivant. Et des fois, certaines consonnes changent de son. Ce qui complique encore la chose ! Par exemple, « des enfants », le S normalement muet à la fin de ‘des’ ne se prononce pas comme un S dans une liaison, mais plutôt comme un Z, « des enfants ». Il y a d’autres consonnes qui changent aussi de son quand on fait la liaison.

On a tenté de définir trois catégories de liaisons en français : la liaison obligatoire, la liaison facultative et la liaison interdite.

Pourquoi ? Ce n'est pas parce qu’un mot qui se termine par une consonne normalement muette est suivi d’un mot qui commence par une voyelle ou un h muet qu'on doit faire la liaison.

Dans certains cas, on ne doit surtout pas faire la liaison. Dans ce cas, on parle de liaison interdite.

Et dans certains cas, ce sera à toi de décider de faire la liaison ou pas, en fonction de la situation. Dans ce cas, on parle de liaison facultative.

Alors, rentrons dans le vif du sujet.

On va déjà s’intéresser à la première catégorie de liaisons : la liaison obligatoire.

LA LIAISON OBLIGATOIRE 

Voici les principaux types de liaisons obligatoires.

  1. Déterminant + nom/adjectif

Par exemple :

des͜ élèves

les͜ anciens voisins

Tu as remarqué ? Le S normalement muet à la fin de ‘des’ ou ‘les’ ne se prononce pas comme un S dans une liaison, mais plutôt comme un Z.

Le déterminant peut être un adjectif possessif.

Par exemple :

Mon͜ ami

Tes͜ affaires

Le déterminant peut aussi être un nombre.

Par exemple :

un͜ homme

deux͜ enfants

  1. Adjectif + nom

les͜ anciens͜ élèves

petit͜ ange

grandes͜ idées

grand͜ obstacle

Tu as remarqué ? Le D normalement muet à la fin de ‘grand’ ne se prononce pas comme un D dans une liaison, mais plutôt comme un T.

  1. Pronom + pronom/verbe

Ils͜ en veulent

Vous͜ en͜ avez

Fais bien attention, là il y a deux liaisons : entre les pronoms ‘vous’ et ‘en’ et entre le pronom ‘en’ et le verbe ‘avez’, « Vous͜ en͜ avez ».

Nous͜ aimons

Tu as remarqué ? Le S normalement muet à la fin de ‘nous’, ‘vous’ ou ‘ils’ ne se prononce pas comme un S dans une liaison, mais plutôt comme un Z.

Sont͜-elles … ?

Dans ce cas, il s’agit du pronom personnel ‘elles’ et du verbe ‘sont’ qui sont inversés dans une phrase interrogative, pour poser une question. Par exemple, sont-elles malades ?

  1. Après un adverbe/préposition d’une seule syllabe

bien͜ arrivé

chez͜ elle

quand͜ on viendra

tout͜ entier

très͜ habile

  1. Expressions figées et noms composés

C’est͜-à-dire

Avant͜-hier

De plus͜ en plus

Plus͜ ou moins

Peut͜-être

De temps͜ en temps

Quand͜ est-ce que … ?

Tu as remarqué ? Le D normalement muet à la fin de ‘quand’ ne se prononce pas comme un D dans une liaison, mais plutôt comme un T, « Quand est-ce que ».

Comment͜ allez-vous ?

Les͜ Etats͜-Unis

Les Champs͜-Elysées

 

On vient de voir dans quels cas on doit faire la liaison, quand elle est obligatoire.

Mais dans certains cas, ce sera à toi de décider de faire la liaison ou pas, en fonction de la situation.  Dans ce cas, on parle de liaison facultative.

LA LIAISON FACULTATIVE

Voici les principaux types de liaisons facultatives.

  1. Après un nom au pluriel

Les chiens aboient

Les femmes actives

  1. Après un verbe ou auxiliaire être/avoir (temps composé)

Elles͜ arrivent à l’heure

Nous prenons un café

Ils͜ ont eu

Où est-ce qu’on peut faire la liaison là ?

Nous sommes allés à l’école

Il y a même une petite élision, d'ailleurs. Eh oui ! « la école » est devenue « l’école » avec une apostrophe. C’est une élision. Mais ça, c'est la prochaine leçon. C’est la troisième vidéo de la série. Alors, assure-toi de t’abonner à la chaîne Talk en Français et de cliquer sur la cloche pour que je te dise quand la leçon sera prête. On se concentrera sur l’élision, la liaison entre voyelles la prochaine fois.

 

  1. Après une conjonction sauf ‘et’

Mais enfin

Puis on͜ est parti

Exception : jamais après ET ! On en parlera dans les liaisons interdites. Juste après.

  1. Après un adverbe/préposition de plus d’une syllabe

Après être venu

Complètement idiot

  1. Après le verbe ‘être’

Vous͜ êtes intelligent

Elle est absente

Je suis ici

 

On vient de voir dans quels cas la liaison est facultative.

Avant, j’ai dit que c’est toi qui déciderais de faire la liaison ou pas, en fonction de la situation.

Alors de quelle situation je parlais. En fait, plus le langage est soutenu, plus on fera de liaisons. C’est le cas également si on lit un livre. Ça signifie que moins tu feras de liaisons, plus ton langage sera courant, voire familier. En réalité, dans le langage courant, on ne fait pas beaucoup de liaisons facultatives.

 

Dans certains cas, on ne doit surtout pas faire la liaison. La liaison ne se fera jamais même dans le langage soutenu. Dans ce cas, on parle de liaison interdite.

LA LIAISON INTERDITE

Voici les principaux types de liaisons interdites.

  1. Mot commençant par un H ASPIRÉ

Un hibou

En haut

Les haies

  1. Après la conjonction ET

Un homme et une femme

Si on faisait la liaison, on changerait complètement le sens de la phrase. On dirait : un homme est͜ une femme. On penserait qu’on a utilisé le verbe être. Et donc le sens serait ‘un homme est une femme’. Alors qu’on parlait d’un homme et d’une femme.

Tu comprends l’importance de cette leçon !

Il finit et il rentre.

  1. Après un nom propre

Nicolas est parti

Gilbert a 50 ans

Si on faisait la liaison, Gilberte a 50 ans, on changerait complètement le prénom. On penserait que le prénom est Gilberte, un prénom féminin. Alors qu’on parlait d’un homme, qui s’appelle Gilbert.

Tu comprends l’importance de cette leçon ?

  1. Après un nom singulier

Un enfant intelligent

Son chat aime jouer

Si on faisait la liaison, son chatte aime jouer, on changerait le genre du nom ‘chat’. On penserait qu’on parle d’une chatte. Et dans ce cas, la phrase sonne faux ! Parce que le déterminant ne serait pas le bon. On devrait dire ‘sa chatte aime jouer’ et pas ‘son chatte’. On dit ‘Son chat aime jouer.’

  1. Après Quand (adverbe interrogatif) + l’inversion, Comment, Combien

Par exemple :

Quand est-il arrivé ?

Combien il en veut ?

Comment ont-elles réussi ?

Mais il y a quelques exceptions : Quand͜ est-ce que ? Comment͜ allez-vous ? On a dit que c’étaient des liaisons obligatoires. Tu te rappelles ?

  1. Devant les chiffres ONZE et HUIT, OUI

Les onze enfants

Les huit jours

Exception ! Dix͜-huit, on fait la liaison.

Mais oui !

On ne dit pas « mais zoui », mais oui !

  1. Devant un mot commençant par Y ou W

Par exemple :

Les yaourts

Les week-ends

Exception ! Les͜ yeux, on fait la liaison.

  1. Expressions figées

Nez à nez

Des salles à manger

Des fers à repasser

A tort et à travers

  1. Après certains adverbes

C’est vraiment ennuyeux !

Ils sont toujours absents.

10. Sujet (sauf pronom personnel sujet) + verbe

Par exemple :

Le train arrive ce soir.

Si on faisait la liaison, le train n’arrive ce soir, on changerait complètement la phrase. On passerait d’une phrase affirmative à négative. Et dans ce cas, la phrase sonne faux ! Parce qu’il manque PAS. On devrait dire ‘le train n’arrive pas ce soir’. On dit ‘Le train arrive ce soir.’

11. Après un verbe

Tu veux un café ?

Il part avec son ami.

Si on faisait la liaison, ils partent avec son ami, on changerait complètement la phrase. On passerait du singulier au pluriel. Et dans ce cas, la phrase sonne faux ! Parce qu’on devrait utiliser l’adjectif possessif ‘leur’ et pas ‘son’. On devrait dire ‘Ils partent avec leur ami’. On dit ‘Il part avec son ami’.

12. Après une inversion

Par exemple :

Parlez-vous espagnol ?

Ont-elles aimé le film ?

Vont-ils habiter à Paris ?

 

Voilà, on a fait le tour des liaisons. On a vu les 3 catégories de liaisons : les liaisons obligatoires, les liaisons facultatives et les liaisons interdites.

J'espère que tu as aimé cette leçon.

N'oublie pas que c'est la deuxième partie, il y en a encore une autre à venir. Et même si ça peut sembler compliqué au premier abord, lorsque tu prends ton temps et que tu y penses, si tu réfléchis bien, tu te rendras compte qu’on fait beaucoup de liaisons en français.

Tu peux essayer de penser à des exemples de phrases avec des liaisons ? Si tu en as trouvés, écris-les dans les commentaires.

N'oublie pas de t’entraîner avec tes oreilles en écoutant et en imitant un francophone natif. C'est vraiment un excellent moyen d'améliorer tes sons de liaison et ton expression naturelle en français. Mes leçons d'imitation sont excellentes pour commencer à pratiquer les liaisons. Tu peux les consulter ici. Et avec un peu de pratique, tu commenceras à ressentir ce rythme dans tes phrases quand tu parles français et ça commencera à avoir un impact sur la façon dont tu parles français naturellement.

 

N'oublie pas de regarder la première partie, sur l’enchaînement, si tu ne l’as pas encore vue.

Et il va y avoir une troisième partie.

Alors abonne-toi à ma chaine YouTube.

Si tu veux apprendre à parler français couramment, inscris-toi à mon cours gratuit ‘3 étapes pour parler français comme un natif’.

Salut !

Les Leçons de Talk en Français sont des leçons de français qui vous aident à parler français couramment avec confiance en vous amusant ! Vous allez apprendre à parler français dans des situations de la vie quotidienne en France. Créez un compte gratuitement sur TalkEnFrançais pour télécharger les leçons et les regarder n'importe où ! Abonnez-vous à ma chaine YouTube et pourquoi pas inscrivez-vous à un de nos cours de français en ligne. Suivez-nous sur Facebook, Twitter, Instagram.

PRÊT À COMMENCER?

Apprenez à parler français avec confiance comme un natif

Parlez Francais Comme Un Natif Ebook

Voulez-vous Parler Français ?

Recevez des astuces et conseils pour parler français avec confiance directement dans votre boîte mail.

Téléchargez gratuitement mon Ebook Parlez français comme un Natif !

En soumettant ce formulaire, vous acceptez que vos informations soient utilisées exclusivement pour recevoir des nouvelles de Talk en Français (actualités, promotions, offres spéciales... !) 

Consentement

Presque fini ! Nous venons de vous envoyer un e-mail pour confirmer votre abonnement.

Pin It on Pinterest

Share This