« TON MEILLEUR AMI » Apprendre à Parler Français Couramment ! 5 minutes.

« TON MEILLEUR AMI » Apprendre à Parler Français Couramment ! 5 minutes.

« TON MEILLEUR AMI » Apprendre à Parler Français Couramment ! 5 minutes.

Apprenez à parler français couramment, avec une conversation de la vie courante en français concernant ton meilleur ami.

Résumé de la leçon

Apprenez à parler français avec la série "Parlez Français Couramment" !

Aimeriez-vous améliorer votre prononciation en français, votre expression orale et votre accent ! Regardez la vidéo !

Aujourd’hui, vous entendrez une conversation basée sur une situation de la vie réelle et quotidienne française, concernant TON MEILLEUR AMI.

Vous entendrez la même conversation deux fois. La première fois en vitesse lente et articulée. Et la deuxième fois, à une vitesse normale.

Alors, écoutez bien et surtout répétez chaque phrase.

Il est important d'écouter du français à une vitesse normale pour que vous compreniez les français natifs qui parlent.

Cela vous permettra également de parler français comme un natif, et pas comme un livre de français !

CLIQUEZ ICI pour lire la transcription en entier.
N'oubliez pas de LAISSER UN COMMENTAIRE, ça ne vous prendra qu'une minute 😉

INSCRIVEZ-VOUS gratuitement pour télécharger la transcription PDF et le podcast MP3.

CONSULTEZ nos cours de français en ligne pour vous aider à parler français avec confiance et vous amuser ! 🙂

Jetez un oeil ci-dessous pour plus de leçons de français

Transcription de la vidéo en entier

Salut, c’est Ingrid de Talk en Français !

Bienvenue à la série « Parlez Français Couramment » !

 

Dans cette vidéo, on va suivre une conversation de la vie courante en français, concernant son meilleur ami.

Tu vas entendre la même conversation deux fois. La première fois en vitesse lente et articulée. Et la deuxième fois, à une vitesse normale.

Alors, écoute bien et surtout répète chaque phrase.

T’es prêt ? C’est parti !

Vitesse lente

- Tu as un meilleur ami ou une meilleure amie ?

Tu as un meilleur ami ou une meilleure amie ?

Répétez

- Oui, ma meilleure amie s’appelle Lucie.

Oui, ma meilleure amie s’appelle Lucie.

Répétez

- Ah oui, elle est comment ?

Ah oui, elle est comment ?

Répétez

- Elle est très gentille, patiente et courageuse.

Elle est très gentille, patiente et courageuse.

Répétez

- Tu la connais depuis longtemps ?

Tu la connais depuis longtemps ?

Répétez

- Ouais, ça fait bien quinze ans qu’on se connait.

Ouais, ça fait bien quinze ans qu’on se connait.

Répétez

- Et physiquement, elle est comment ?

Et physiquement, elle est comment ?

Répétez

- Elle est de taille moyenne. Elle a les cheveux noirs et les yeux marron.

Elle est de taille moyenne. Elle a les cheveux noirs et les yeux marron.

Répétez

Vitesse normale

- Tu as un meilleur ami ou une meilleure amie ?

Tu as un meilleur ami ou une meilleure amie ?

Répétez

- Oui, ma meilleure amie s’appelle Lucie.

Oui, ma meilleure amie s’appelle Lucie.

Répétez

- Ah oui, elle est comment ?

Ah oui, elle est comment ?

Répétez

- Elle est très gentille, patiente et courageuse.

Elle est très gentille, patiente et courageuse.

Répétez

- Tu la connais depuis longtemps ?

Tu la connais depuis longtemps ?

Répétez

- Ouais, ça fait bien quinze ans qu’on se connait.

Ouais, ça fait bien quinze ans qu’on se connait.

Répétez

- Et physiquement, elle est comment ?

Et physiquement, elle est comment ?

Répétez

- Elle est de taille moyenne. Elle a les cheveux noirs et les yeux marron.

Elle est de taille moyenne. Elle a les cheveux noirs et les yeux marron.

Répétez

Alors, comment ça a été ?

Tu as réussi à suivre la conversation ?

Et surtout, tu as répété chaque phrase ?

Super !

Si tu veux plus de vidéos de la série  « Parlez Français Couramment », regarde la playlist.

Et si tu veux apprendre à parler français rapidement, jette un œil à nos cours de français en ligne sur TalkEnFrancais.com

Salut !

P.S. N’oublie pas de t’abonner à ma chaine YouTube

Si tu veux apprendre à parler français couramment, inscris-toi à mon cours gratuit ‘3 étapes pour parler français comme un natif’

Les Leçons de Talk en Français sont des leçons de français qui vous aident à parler français couramment avec confiance en vous amusant ! Vous allez apprendre à parler français dans des situations de la vie quotidienne en France. Créez un compte gratuitement sur TalkEnFrançais pour télécharger les leçons et les regarder n'importe où ! Abonnez-vous à ma chaine YouTube et pourquoi pas inscrivez-vous à un de nos cours de français en ligne. Suivez-nous sur Facebook, Twitter, Instagram.

PRÊT À COMMENCER?

Apprenez à parler français avec confiance comme un natif

Leçon d’Imitation en Français – Les Fruits et Légumes – Apprendre à Parler Français Couramment

Leçon d’Imitation en Français – Les Fruits et Légumes – Apprendre à Parler Français Couramment

Leçon d’Imitation en Français – Les Fruits et Légumes – Apprendre à Parler Français Couramment

Pratiquez votre français et apprenez à parler des fruits et légumes avec nos leçons d'imitation basées sur des conversations de la vie quotidienne.

Résumé de la leçon

Il s’agit d’une leçon d’imitation en français qui utilise la conversation entre deux français présentée dans une des dernières leçons de TalkEnFrançais.

Dans cette leçon, vous pourrez pratiquer votre français et parler des fruits et légumes en français, avec le ton, la prononciation, l’intonation, l’accentuation et l’expression corrects !

Il y a 3 étapes simples dans mes leçons d'imitation.

  1. Écoutez et lisez le texte à l'écran.
  2. Écoutez et répétez quand la vidéo se met en pause. Copiez et répétez, exactement ce que j'ai dit, à voix haute !
  3. Enfin, imitez. Prononcez les mots, et les phrases avec moi et copiez le rythme naturel dans ma voix.

Si vous aimez pratiquer avec cette leçon, il y a beaucoup plus de leçons d'imitation, juste comme celle-ci ! Vous pouvez acheter 12 leçons (60 vidéos), soit 3 mois de cours, pour seulement 37 euros et continuer à pratiquer votre prononciation et votre expression en français. CLIQUEZ ICI POUR EN SAVOIR PLUS.

CLIQUEZ ICI pour lire la transcription en entier.
N'oubliez pas de LAISSER UN COMMENTAIRE, ça ne vous prendra qu'une minute 😉

INSCRIVEZ-VOUS gratuitement pour télécharger la transcription PDF et le podcast MP3.

CONSULTEZ nos cours de français en ligne pour vous aider à parler français avec confiance et vous amuser ! 🙂

Jetez un oeil ci-dessous pour plus de leçons de français

Transcription de la vidéo en entier

Salut, c’est Ingrid de Talk en Français !

Récemment, on a parlé des fruits et légumes en français.

Et tu as suivi la conversation entre deux français.

Aujourd’hui, j’aimerais que tu pratiques ton français.

Je vais t’aider à améliorer ton expression orale, ta prononciation.

Donc, ceci est une leçon d’imitation.

Tu connais peut-être déjà le principe des leçons d’imitation, si tu as suivi d’autres leçons sur ma chaîne. Ces leçons d’imitation ont pour but de t’aider à pratiquer ton français, à améliorer ton expression orale, ta prononciation, en parlant français à haute voix.

Maintenant, si c’est la première fois que tu pratiques ton français avec une de mes leçons d’imitation, ne t’inquiète pas. Je vais t’expliquer ce que tu dois faire.

Et après, je te dirai ce que tu peux faire pour pratiquer ton français encore plus et améliorer ton français rapidement.

Alors, regarde jusqu’au bout….

 

Il y a trois étapes simples à suivre dans mes leçons d’imitation.

  1. Ecouter et lire
  2. Répéter
  3. Imiter

 

  1. ÉCOUTER ET LIRE

Premièrement, tu dois juste écouter la conversation qui va suivre entre deux français. Tu vas apprendre le dialogue.

Tu dois lire la transcription du dialogue en même temps que tu l’entends pour la première fois.

Ensuite, tu vas entendre de nouveau la même conversation.

  1. RÉPÉTER

Mais cette fois, il y aura une brève pause après chaque phrase.

C’est pour que tu aies le temps de répéter à voix haute exactement comme c’était dit dans le dialogue.

Concentre-toi sur la prononciation et les sons du français natif qui parle.

Ensuite, tu dois copier les sons et la prononciation, en imitant le rythme, l’accentuation, les intonations, les expressions.

  1. IMITER

Tu dois parler en même temps que le français natif qui parle. Dire les mêmes phrases avec le même ton, les mêmes gestes, les mêmes expressions, les mêmes intonations.

Je veux que tu imites, que tu copies la façon de parler, d’un français natif.

Vis chaque phrase ! Pendant toute la conversation en français, deviens toi-même un français natif !

Si tu n’arrives pas à imiter parfaitement, ne t’inquiète pas ! Avec de la pratique, tu vas y arriver de mieux en mieux !

T’es prêt ? C’est parti pour la première étape !

ÉCOUTER ET LIRE

Le dialogue, la conversation, pour apprendre le texte.

 

Clara – Je suis trop contente !

Laura – Ah ouais, pourquoi ?

Clara – J’ai mes carottes qui commencent à pointer !

Laura – Et ça te met dans un état pareil ?

Clara – Ben ouais, je vais bientôt pouvoir manger mes premières carottes du jardin !

Laura – Ouais. Tu me dirais que tu vas manger un bon steak ou une bonne choucroute, je comprendrais ! Mais des carottes !  

Clara – Non mais la saveur des légumes du jardin, humm… Ça n’a rien à voir avec ceux que tu achètes dans les magasins ! Tu as déjà goûté les tomates du jardin ?

Laura – Ouais. Ça ne me fait pas le même effet que toi !

Clara – Tu ne peux pas comprendre !

Laura – Ah non, c’est sûr. Quand je vois le boulot que c’est de faire un jardin !

Clara – De toute façon, tu n’aimes pas les légumes.

Laura – Ce n’est même pas vrai !

Clara – Ah ouais ! Ben dis-moi ? Qu’est-ce que tu manges comme légumes ?

Laura – Alors, les concombres, non. Ça me remonte. Les poivrons, ben non. Ça me donne des aigreurs d’estomac. La salade, non plus ! J’ai l’impression de manger de l’herbe !

Clara – Tu vois, tu n’arrives même pas à trouver un légume !

Laura – Ce n’est pas que je n’aime pas ! C’est que je ne les supporte pas, voilà !

Clara – Ouais. Enfin, ça doit être pareil pour les fruits. Tu ne les supportes pas non plus !

Laura – Enfin, ce n’est pas la question ! On parlait de ton jardin, pas de mes habitudes alimentaires. Quand je vois tout le travail ! Planter, arroser tous les jours, désherber, attendre que ça pousse ! Et après, passer encore des heures à récolter ! Moi je n’ai pas le temps !

Clara – Tu n’as pas le temps ou tu n’as pas la patience ?

Laura – Non, je n’ai pas le temps. Je bosse moi !

Clara – Ben moi aussi !

Laura – Non mais moi le soir, je suis crevée !

Clara – Ben moi aussi !

Laura – Non mais moi le soir, quand je rentre, je dois encore faire à manger, m’occuper de la maison, des enfants…

Clara – Ben moi aussi !

Laura – Non mais toi, ce n’est pas pareil !

Clara – Non, c’est sûr. Moi, ce n’est pas pareil ! Je ne passe pas tous les soirs 3 heures devant la télé !

Tu as remarqué qu’il y avait une différence entre les phrases écrites et la manière dont elles étaient prononcées ? C’est qu’en français, on contracte les mots et on les lie entre eux.

Si tu veux avoir des explications sur les expressions et les phrases utilisées dans cette conversation, regarde cette leçon-là.

Tu es prêt à répéter ?

Rappelle-toi, il y aura une brève pause après chaque phrase.

C’est pour que tu aies le temps de répéter à voix haute exactement comme c’était dit dans le dialogue.

Concentre-toi sur les sons et la prononciation. Essaie de copier l’intonation, les expressions du visage et même les gestes.

ÉCOUTER ET RÉPÉTER

Il y aura une pause à chaque phrase. Répète exactement avec les mêmes gestes, intonations…

Concentre-toi sur la prononciation et les sons du français natif qui parle.

Ensuite, tu dois copier les sons et la prononciation en imitant le rythme, l’expression, l’intonation et l’accentuation des mots.

 

Clara – Je suis trop contente !

Pause pour répéter…

Laura – Ah ouais, pourquoi ?

Pause pour répéter…

Clara – J’ai mes carottes qui commencent à pointer !

Pause pour répéter…

Laura – Et ça te met dans un état pareil ?

Pause pour répéter…

Clara – Ben ouais, je vais bientôt pouvoir manger mes premières carottes du jardin !

Pause pour répéter…

Laura – Ouais.

Pause pour répéter…

Tu me dirais que tu vas manger un bon steak ou une bonne choucroute, je comprendrais !

Pause pour répéter…

Mais des carottes !  

Pause pour répéter…

Clara – Non mais la saveur des légumes du jardin, humm…

Pause pour répéter…

Ça n’a rien à voir avec ceux que tu achètes dans les magasins !

Pause pour répéter…

Tu as déjà goûté les tomates du jardin ?

Pause pour répéter…

Laura – Ouais. Ça ne me fait pas le même effet que toi !

Pause pour répéter…

Clara – Tu ne peux pas comprendre !

Pause pour répéter…

Laura – Ah non, c’est sûr. Quand je vois le boulot que c’est de faire un jardin !

Pause pour répéter…

Clara – De toute façon, tu n’aimes pas les légumes.

Pause pour répéter…

Laura – Ce n’est même pas vrai !

Pause pour répéter…

Clara – Ah ouais ! Ben dis-moi ?

Pause pour répéter…

Qu’est-ce que tu manges comme légumes ?

Pause pour répéter…

Laura – Alors, les concombres, non. Ça me remonte.

Pause pour répéter…

Les poivrons, ben non.

Pause pour répéter…

Ça me donne des aigreurs d’estomac.

Pause pour répéter…

La salade, non plus !

Pause pour répéter…

J’ai l’impression de manger de l’herbe !

Pause pour répéter…

Clara – Tu vois, tu n’arrives même pas à trouver un légume !

Pause pour répéter…

Laura – Ce n’est pas que je n’aime pas !

Pause pour répéter…

C’est que je ne les supporte pas, voilà !

Pause pour répéter…

Clara – Ouais. Enfin, ça doit être pareil pour les fruits.

Pause pour répéter…

Tu ne les supportes pas non plus !

Pause pour répéter…

Laura – Enfin, ce n’est pas la question !

Pause pour répéter…

On parlait de ton jardin, pas de mes habitudes alimentaires.

Pause pour répéter…

Quand je vois tout le travail !

Pause pour répéter…

Planter, arroser tous les jours, désherber, attendre que ça pousse !

Pause pour répéter…

Et après, passer encore des heures à récolter !

Pause pour répéter…

Moi je n’ai pas le temps !

Pause pour répéter…

Clara – Tu n’as pas le temps ou tu n’as pas la patience ?

Pause pour répéter…

Laura – Non, je n’ai pas le temps.

Pause pour répéter…

Je bosse moi !

Pause pour répéter…

Clara – Ben moi aussi !

Pause pour répéter…

Laura – Non mais moi le soir, je suis crevée !

Pause pour répéter…

Clara – Ben moi aussi !

Pause pour répéter…

Laura – Non mais moi le soir, quand je rentre,

Pause pour répéter…

je dois encore faire à manger, m’occuper de la maison, des enfants…

Pause pour répéter…

Clara – Ben moi aussi !

Pause pour répéter…

Laura – Non mais toi, ce n’est pas pareil !

Pause pour répéter…

Clara – Non, c’est sûr. Moi, ce n’est pas pareil !

Pause pour répéter…

Je ne passe pas tous les soirs 3 heures devant la télé !

Pause pour répéter…

 

Super ! Maintenant, tu veux peut-être pratiquer encore plusieurs fois. Il n’y a pas de problème. Tu as juste à revenir en arrière dans la vidéo et pratiquer de nouveau.

Pratique autant de fois que tu en as besoin.

Tu veux peut-être pratiquer ton français dans des situations de la vie quotidienne en France ?

Alors, j’ai une bonne nouvelle ! Talk en Français offre des cours d’imitation en français. Inscris-toi à un de nos cours d’imitation sur TalkEnFrancais.com

Ces cours vont t’aider à améliorer ton expression orale, ta prononciation, ta compréhension. Tu vas arriver à parler français avec confiance, comme un natif !

Alors, prêt pour la troisième étape ?

Cette fois, tu dois imiter. C’est un peu plus compliqué parce que tu dois parler en même temps que le français natif. Dire les mêmes phrases avec le même rythme, le même ton, les mêmes gestes, les mêmes expressions, les mêmes intonations.

Mais ça va t’aider à parler français d’une manière naturelle, et fluide.

Je veux que tu imites, que tu copies la manière de parler, d’un français natif.

Vis chaque phrase ! Pendant toute la conversation, deviens toi-même un français natif !

Si tu n’arrives pas à imiter parfaitement, ne t’inquiète pas ! Avec de la pratique, tu vas y arriver de mieux en mieux !

C’est parti !

IMITER

Tu dois parler en même temps que le français natif. Dire les mêmes phrases avec le même ton, les mêmes gestes, les mêmes expressions, les mêmes intonations.

Rappelle-toi ! Ne te soucie pas de tes erreurs !

 

Clara – Je suis trop contente !

Laura – Ah ouais, pourquoi ?

Clara – J’ai mes carottes qui commencent à pointer !

Laura – Et ça te met dans un état pareil ?

Clara – Ben ouais, je vais bientôt pouvoir manger mes premières carottes du jardin !

Laura – Ouais. Tu me dirais que tu vas manger un bon steak ou une bonne choucroute, je comprendrais ! Mais des carottes !  

Clara – Non mais la saveur des légumes du jardin, humm… Ça n’a rien à voir avec ceux que tu achètes dans les magasins ! Tu as déjà goûté les tomates du jardin ?

Laura – Ouais. Ça ne me fait pas le même effet que toi !

Clara – Tu ne peux pas comprendre !

Laura – Ah non, c’est sûr. Quand je vois le boulot que c’est de faire un jardin !

Clara – De toute façon, tu n’aimes pas les légumes.

Laura – Ce n’est même pas vrai !

Clara – Ah ouais ! Ben dis-moi ? Qu’est-ce que tu manges comme légumes ?

Laura – Alors, les concombres, non. Ça me remonte. Les poivrons, ben non. Ça me donne des aigreurs d’estomac. La salade, non plus ! J’ai l’impression de manger de l’herbe !

Clara – Tu vois, tu n’arrives même pas à trouver un légume !

Laura – Ce n’est pas que je n’aime pas ! C’est que je ne les supporte pas, voilà !

Clara – Ouais. Enfin, ça doit être pareil pour les fruits. Tu ne les supportes pas non plus !

Laura – Enfin, ce n’est pas la question ! On parlait de ton jardin, pas de mes habitudes alimentaires. Quand je vois tout le travail ! Planter, arroser tous les jours, désherber, attendre que ça pousse ! Et après, passer encore des heures à récolter ! Moi je n’ai pas le temps !

Clara – Tu n’as pas le temps ou tu n’as pas la patience ?

Laura – Non, je n’ai pas le temps. Je bosse moi !

Clara – Ben moi aussi !

Laura – Non mais moi le soir, je suis crevée !

Clara – Ben moi aussi !

Laura – Non mais moi le soir, quand je rentre, je dois encore faire à manger, m’occuper de la maison, des enfants…

Clara – Ben moi aussi !

Laura – Non mais toi, ce n’est pas pareil !

Clara – Non, c’est sûr. Moi, ce n’est pas pareil ! Je ne passe pas tous les soirs 3 heures devant la télé !

 

Excellent ! Je suis sûre que ta langue a fourché quelques fois, mais t’en fais pas. Tu vas y arriver avec le temps.

Souviens-toi !

Si tu veux apprendre à parler français couramment dans des situations de la vie quotidienne en France, inscris-toi à un de nos cours d’imitation sur TalkEnFrancais.com

J’espère que t’as aimé cette leçon.

Alors n’oublie pas de t’abonner à ma chaine YouTube

Salut !

Les Leçons de Talk en Français sont des leçons de français qui vous aident à parler français couramment avec confiance en vous amusant ! Vous allez apprendre à parler français dans des situations de la vie quotidienne en France. Créez un compte gratuitement sur TalkEnFrançais pour télécharger les leçons et les regarder n'importe où ! Abonnez-vous à ma chaine YouTube et pourquoi pas inscrivez-vous à un de nos cours de français en ligne. Suivez-nous sur Facebook, Twitter, Instagram.

PRÊT À COMMENCER?

Apprenez à parler français avec confiance comme un natif

Parler Français : Est-ce que cela vous retient ou vous en empêche ?

Parler Français : Est-ce que cela vous retient ou vous en empêche ?

Parler Français : Est-ce que cela vous retient ou vous en empêche ?

Pourquoi parler français est si difficile ? Voici certains défis qui vous retiennent ou vous empêchent de parler français, et comment les surmonter.

Résumé de la leçon

Pourquoi parler français est si difficile ? Voici certains défis qui vous retiennent ou vous empêchent de parler français, et comment les surmonter. Regardez la vidéo !

Ces conseils vous permettront de parler français avec confiance !

Cela vous permettra également de parler français comme un natif, et pas comme un livre de français !

CLIQUEZ ICI pour lire la transcription en entier.
N'oubliez pas de LAISSER UN COMMENTAIRE, ça ne vous prendra qu'une minute 😉

INSCRIVEZ-VOUS gratuitement pour télécharger la transcription PDF et le podcast MP3.

CONSULTEZ nos cours de français en ligne pour vous aider à parler français avec confiance et vous amuser ! 🙂

Jetez un oeil ci-dessous pour plus de leçons de français

Transcription de la vidéo en entier

Salut, c’est Ingrid de Talk en Français !

Alors, dis-moi ? Comment tu te sens quand tu dois parler français ? Tu commences à trembler, ton cœur bat à 100 à l’heure ?

Tu paniques ? Tu es stressé ?

Ne t’inquiète pas ! Tu n’es pas le seul ou la seule. Beaucoup se trouvent dans la même situation que toi.

Mais tu es ici à regarder cette vidéo parce que tu veux améliorer ta capacité à parler. Tu veux avoir plus confiance en toi et en tes conversations en français !

Alors, t’es prêt ? C’est parti !

Déjà, j’ai une petite question pour toi. Comment tu te sens quand tu lis ou que tu écoutes du français ?

T’es stressé ?

Bien sûr que non ! Pourquoi ?

T’es tranquille sur ton canapé ou ailleurs…

Quand tu lis ou que tu écoutes du français, les informations arrivent toutes seules. Tu apprends des nouveaux mots et tu affines ta connaissance de la grammaire française.

En pratiquant régulièrement ces compétences, tu construis un très grand vocabulaire passif, mais tu ne produis pas de français. Tu n’es pas obligé de créer tes propres idées ou opinions.

Tu apprends du vocabulaire en français, de la grammaire, de la conjugaison.

Mais c’est passif.

Tu absorbes du français, mais tu n’en produis pas. Tu n’es pas actif.

Donc, c’est cool.

Alors, comment produire du français ?

Il y a 2 manières de produire du français et d’être actif.

  1. ECRIRE
  2. PARLER

 1.  ECRIRE

Tu peux pratiquer l'écriture française, non ? C'est produire du français.

Ecrire permet :

- d’organiser ses idées

- enrichir son vocabulaire

- utiliser une grammaire correcte

Tu dois penser à tes propres idées et les écrire, non ? Absolument ! Mais tu as également le temps de faire une pause et de penser à chercher des mots, à revenir en arrière et à corriger tes fautes de grammaire. Il y a beaucoup moins de pression. Écrire en français t’aidera certainement à améliorer tes compétences en conversation, car ça t’aidera à organiser tes idées et à utiliser une grammaire correcte, c’est déjà un très bon point de départ.

MAIS, il n’y a pas trop de pression. Tu as le temps de chercher les mots, te relire, corriger tes erreurs…

C’est déjà excellent.

Mais parler, ce n’est pas tout à fait pareil, non ?

La deuxième manière de produire du français et d’être actif, c’est parler

2. PARLER

Mais parler pour toi, c’est difficile, parce que tu dois non seulement produire tes propres idées en français, mais tu dois aussi le faire sur place, à ce moment-là. Et une fois que tu as fait cela, tu dois prononcer ces mots correctement.

L'un de tes plus grands défis en parlant français, c’est de te rappeler de la grammaire correcte et des bons mots à utiliser, non ? Et de le faire rapidement. Tu connais ce problème, n'est-ce pas ? Ça t’est déjà arrivé. Tu as essayé d’expliquer une idée en français, et tu t’es soudainement retrouvé coincé, bloqué. Tu avais oublié le mot ou tu ne savais simplement pas comment l'expliquer.

« Je suis partie en vacances en Italie. J’ai voyagé en… à… sur… »

« Je ne sais plus, je ne sais pas, je ne m’en rappelle plus…. »

Eh bien, qu’est-ce qu’il se passe ensuite ? A ce moment, qu’est-ce qu’il se passe ? Peut-être que tu es frustré, énervé contre toi-même, fâché même.

Peut-être que tu te sens gêné. Tu as peut-être perdu un peu confiance en toi et tu as peut-être même essayé d'éviter de parler le plus possible parce que tu n'aimes pas ce sentiment inconfortable.

« C’est décidé. C’est fini. Je ne parle plus français »

Je déteste ça ! Je veux vraiment t’aider à surmonter ces émotions. Faire des erreurs est la chose la plus stimulante que tu puisses faire avec ton français. Cela te donne l'occasion d'apprendre et de t’améliorer.

Alors aujourd’hui, on va voir ce qui te retient, ce qui t’empêche de parler français avec confiance.

On va identifier les défis auxquels tu fais face quand tu parles français et comment les surmonter.

Ensuite, on fera un petit jeu très sympa pour t’aider à avoir plus confiance en toi.

Alors, reste jusqu’au bout !

Premier défi, développer son vocabulaire.

Développe ton vocabulaire

Tu as besoin d'un vocabulaire décent. Élargis, élargis, élargis ton vocabulaire. Bien sûr, ça va être utile pour parler français, non ? Et tu peux le faire en lisant des livres sur certains sujets, en écoutant des podcasts, en regardant des films avec des sous-titres, en utilisant des applications linguistiques, etc.

Mais le plus important, c’est que tu dois participer activement à ces activités. C’est très facile d’apprendre passivement, il suffit de regarder des films et d’espérer que certains mots resteront gravés dans ton esprit.

Non ! Tu dois élargir TON vocabulaire. Tu dois faire des choses pour que cela se produise. Alors, quand tu fais toutes ces activités, garde un cahier avec toi et écris des mots et des expressions. Recherche-les. Essaie de les comprendre. Assure-toi que tu utilises les mots que tu apprends. Écris un journal quotidien ou dessine des cartes de vocabulaire, fais-toi des petites fiches. Tu dois conserver ces mots et expressions dans la partie active de ton cerveau si tu souhaites pouvoir les utiliser facilement pendant une conversation.

Mais en plus d’élargir ton vocabulaire, tu dois t’entraîner à penser à des alternatives lorsque tu ne connais pas le mot exact que tu recherches.

Et ça t’arrive !

Imagine que tu veuilles acheter un cahier, mais quand tu vas au magasin, soudainement tu oublies le mot. Est-ce que tu devrais tout simplement abandonner et rentrer chez toi ? Non ! Tu peux utiliser d’autres mots pour décrire son apparence et son utilisation.

C’est un livre où tu écris avec un crayon… Tu l’utilises à l’école. Tu peux le mettre dans ton sac.

Alors, est-ce que tous ces noms sont les bons mots à utiliser pour un cahier ? Absolument pas. Mais est-ce que tu vas quitter le magasin avec un cahier ? Probablement que oui ! Et le vendeur te rappellera sûrement le nom également : un  cahier.

Une autre façon amusante d’améliorer ton vocabulaire et ta communication, c’est de jouer à des jeux. Un de mes favoris est un jeu de synonymes. Maintenant, c’est un peu comme un jeu de devinettes dans lequel on te donne un mot et tu dois penser à d’autres noms ou à d’autres manières de le décrire sans utiliser le nom réel. Si tu regardes cette leçon jusqu’à la fin, je te montrerai exactement comment on y joue. On jouera ensemble !

Des jeux, comme celui-ci, t’aident vraiment à communiquer efficacement tes idées, même si tu oublies un mot. Ils t’aident à garder les mots français actifs dans ton esprit et tu pourras mieux improviser et te sortir du pétrin dans tes conversations. Etre un penseur plus créatif, ça va t’aider, surtout quand tu ne trouves pas le mot dont tu as besoin. Tu te sentiras donc moins coincé pendant les conversations. Tu trouveras d’autres alternatives.

Lorsque tu parles français, essaie de te concentrer plus sur la fluidité que sur la précision. Permets simplement aux mots et aux idées de sortir sans t’inquiéter si ce n’est pas parfait. Tu t’inquiètes pour ton écriture. Tu veux que ton écriture soit parfaite, mais pas la parole. En fait, oublie cette idée de perfection. Une personne qui ne parle pas français parfaitement, ça ne va pas l’empêcher d’avoir des conversations avec des personnes d’autres pays, de faire des rencontres.  J'ai déjà eu des conversations incroyables avec des francophones non natifs. Maintenant, est-ce que leur français était parfait quand ils parlaient ? Non ! Mais mon français, non plus, n’est pas toujours parfait quand je parle. Mais est-ce que ça a empêché de communiquer nos idées et de passer un bon moment ? Non ! Donc, la perfection ne devrait pas être ton objectif lorsque tu parles. Ton objectif devrait être une communication efficace.

As-tu des méthodes spéciales que tu utilises pour apprendre le vocabulaire ? Je veux que tu les ajoutes dans les commentaires. J'aimerais bien connaître certains de tes conseils et recommandations. Quels outils est-ce que tu utilises pour apprendre le vocabulaire ? A quels jeux tu joues ?

Il est important d’améliorer ton vocabulaire et de t’en rappeler, mais quoi d’autre empêche une conversation fluide et efficace ?

Une bonne prononciation.

Bonne prononciation

Une bonne prononciation est importante lorsque tu parles français, cela aide les gens à te comprendre. Mais la prononciation française est un défi auquel tous les francophones non-natifs sont confrontés. Pour parler, tu ne dois pas seulement faire travailler ton cerveau, mais aussi ta bouche, ta langue, ta gorge, tout ça, toutes ces choses différentes. Il y a tellement de muscles qui se mettent au travail pour nous permettre de parler clairement.

Si tu décidais de skier pour la première fois de ta vie, est-ce que tu t’attendrais à ce que tes muscles sachent exactement quoi faire et t’aident à faire une descente parfaite en quelques minutes à peine ? Non.

Parler une autre langue, c’est pareil. Tu dois entraîner ta bouche et développer tes muscles pour améliorer ta prononciation. Même si tu utilises une grammaire parfaite et un vocabulaire excellent, si ta bouche ne peut tout simplement pas prononcer ces sons correctement. Eh bien, tu es coincé !

Alors, parlons de ce que tu peux faire pour entraîner ta bouche et développer ces muscles. Si tu peux investir dans un coach de prononciation qui t’aidera à sortir de tes mauvaises habitudes de prononciation, fais-le. Même si ce n’est que pour une courte période, tu comprendras quels sons rendent ton français pas très clair, confus, pas très compréhensible.

Tu peux même le faire toi-même en gardant une liste de mots français que tu trouves difficiles à prononcer.

Par exemple :

Rarement

Jaune

Jeune

Un chien

Un pays

Ailleurs

Ce sont tous des mots difficiles, non ? Je suis sûr que tu feras une liste énorme ! Cherche comment dire chaque mot correctement avant de pratiquer. Assure-toi que tu as bien compris comment le mot se prononce. Essaie de copier un francophone natif, même à partir d’une vidéo. Ne suppose jamais que tu sais exactement comment prononcer un mot français.

Donc, tu te fais cette liste, tu regardes ces mots, et tu les regardes dans le dictionnaire. Tu regardes les symboles phonémiques pour voir exactement comment les prononcer. Donc, une fois que tu as fait cette liste, tu vérifies si dans la liste il y a des sons ou des groupes de sons qui se répètent ? Là, tu verras quels sons tu as besoin de pratiquer. Peut-être qu’il y a des groupes de consonnes ou le son des certaines consonnes ou de certaines voyelles qui sont difficiles à prononcer pour toi.

Une fois que tu sais quel son en particulier est difficile à prononcer pour toi, quels sons tu dois travailler, fais-toi une autre liste avec des mots qui contiennent les sons que tu dois travailler. Exerce-toi à voix haute. Pratique ces mots en contexte. Fais des phrases. Utilise des applications linguistiques pour enregistrer ta voix et t’aider à identifier les points à améliorer.

Enfin, il existe un excellent moyen d’améliorer ta prononciation : c’est l’imitation. Répéter après un francophone natif est un excellent moyen d’entendre la bonne prononciation, puis de pratiquer toi-même, en la copiant, en l’imitant.

J'ai des séries complètes de leçons d'imitation que tu peux utiliser pour améliorer ta prononciation et ton expression française. Tu peux utiliser ce lien ici ou dans la description pour consulter les cours d'imitation de Talk en Français.

Troisième défi ? La peur !

Peur

La peur est l'un des plus grands défis de ceux qui apprennent une langue. La peur de faire une erreur, la peur d'oublier ce que tu essaies de dire, la peur de ne pas comprendre la personne à qui tu parles, la peur de parler à un groupe de personnes, la peur de parler dans une autre langue.

Parfois ces craintes sont réelles. Mais la plupart du temps, ce sont des pensées dans notre tête, c’est tout ce qu’elles sont. On doit décider quelles pensées dans notre tête sont réelles. Il est tout à fait possible de se dire que ces pensées sont fausses, qu’elles ne sont tout simplement pas vraies. Tu n'es pas obligé de les croire.

Par exemple, on se dit qu’il est mauvais de se tromper. On devrait en savoir plus. On est bête. On apprend lentement.

On se dit toutes ces choses mais on n’est pas obligé de le faire. Au lieu de cela, on pourrait se dire :

 

« Les erreurs nous donnent l'occasion d'apprendre et de nous améliorer. »

On est des gens occupés.

« Apprendre une langue, ça prend du temps et il faut être patient. Et fais tout ce que je peux pour atteindre mon objectif. »

Certains attendent d’avoir une grammaire parfaite et de connaître tous les mots du dictionnaire, avant de commencer à parler.

Si tu attends que ta grammaire soit parfaite et que tu connaisses tous les mots du dictionnaire pour commencer à parler, tu ne parleras jamais !

Parler, ce n’est pas comme écrire. Quand on parle, on n’a pas besoin d’une maîtrise parfaite de la grammaire. En fait, la plupart des francophones que tu entendras parler utiliseront une grammaire qui n’est pas correcte ou ils n’utiliseront pas les bons mots. Ils feront des erreurs. On n’est pas parfaits non plus.

Laisse-moi te poser une question. Est-ce que tu as déjà couru un marathon ? Est-ce que c’est possible de terminer un marathon si tu n'as jamais couru de ta vie ou tu n’as jamais fait de jogging ? Probablement pas. A moins que tu sois un surhumain. Tu dois t’entraîner pour un marathon et avoir un certain rythme. Tu dois commencer doucement, courir de courtes distances et lentement. Et ensuite, tu courras plus vite et de plus longues distances, à chaque fois que tu iras courir. Après chaque semaine qui passe, tu pourras aller plus loin.

Parler français, c’est pareil. Tu commences doucement et avec un peu d'entraînement chaque jour. Et tu fais ton petit chemin.

N’attends pas que tu sentes que tu peux te joindre à une conversation sans jamais te tromper. Parce que ce jour-là n’arrivera tout simplement jamais. Alors, au lieu de cela, commence doucement et accepte de faire des erreurs. Les gens vont généralement te comprendre de toute façon et tu amélioreras ta prononciation, tu gagneras en confiance et en expérience, au fur et à mesure des conversations. Et devine quoi ? La prochaine fois, tu feras mieux. Et ça va devenir plus facile.

Alors, travailles sur ta confiance. Dis-toi que tu es capable, que tu peux participer à une conversation, que tu vas trouver une personne avec qui parler. N'abandonne pas lorsque tu échoues. Acceptes simplement tes erreurs et elles te rendront plus fort.

Quatrième défi : parler avec quelqu’un.

Parler avec quelqu'un

Alors, une fois que tu as fait tout cela, on va se concentrer sur la possibilité de parler avec quelqu'un. Tu dois pratiquer, non ? Donc, si tu as un professeur ou une classe avec laquelle tu peux t’entraîner, c’est parfait ! Mais sinon, il faut être un peu plus créatif. Est-ce que tu connais des francophones ? Tu peux tout simplement leur proposer de leur payer un café une fois par semaine et de discuter avec eux pendant trente minutes. Mais peut-être que parler à un francophone est un peu intimidant.

Et les francophones non natifs ? Il y a une idée fausse très répandue qui dit qu’il faut absolument pratiquer avec des francophones natifs. C’est tout simplement faux. Su tu es en train de développer ta confiance en toi, dans tes conversations, et que tu essayes d’être plus fluide, la pratique avec des francophones non natifs, c’est génial pour toi ! Ils ont plus de temps et sont disposés à pratiquer avec toi, et en particulier à le faire régulièrement. Vous avez les mêmes objectifs, donc vous pouvez vous aider mutuellement à atteindre ces objectifs. Tu te sentiras moins dérangé, frustré, par tes erreurs parce que l’autre personne en fera aussi. Il pourra t’aider à résoudre tes problèmes. Et comme il aura le même niveau que toi, vous pourrez vous aider, et vous ne vous sentirez pas intimidés par vos conversations. Vous vous sentirez à l’aise pour pouvoir parler français ensemble.

Rappelle-toi qu’on se concentre sur la fluidité et pas sur la précision.

Donc c’est un moyen idéal de pratiquer. Maintenant, trouver cette personne ou trouver ces personnes, c’est la partie la plus difficile. Tu dois passer un peu de temps à essayer de trouver la personne qui te convient. Vous devez bien vous entendre. Tu dois trouver quelqu’un qui est disponible régulièrement aux mêmes heures que toi, quelqu'un qui te motive et t’aide à pratiquer même quand tu n’en as pas vraiment envie.

Il y a beaucoup de groupes en ligne qui existent, qui te permettront de te connecter avec d'autres étudiants de la langue française qui ont les mêmes passions que toi, qui ont les mêmes intérêts, les mêmes objectifs, qui aiment le voyage, la nourriture, la photographie, la cuisine. Tu trouveras des personnes qui partagent les mêmes passions que toi, qui ont les mêmes centres d’intérêts. Et ces personnes t’aideront à te sentir motivé et t’aideront à avoir envie de parler avec elles. Essaye de trouver quelqu'un qui veuille bien te rencontrer régulièrement, une fois par semaine, par exemple. Tu as besoin d’un engagement pour rester motivé, et réellement parler régulièrement.

Je gère une communauté en ligne, spécialement conçue pour les personnes qui essaient d’apprendre le français, la communauté Talk en Français. On se concentre sur des sujets de conversation de la vie de tous les jours. Tu peux rejoindre cette communauté facilement et gratuitement. Il te suffit de créer un compte gratuitement sur le site de TalkEnFrancais.com. Tu trouveras le lien dans la description.

Tu pourras ainsi te mettre en relation avec d'autres personnes qui apprennent le français comme toi et te faire de nouveaux amis dans le monde entier. Si tu souhaites en savoir plus à ce sujet, clique sur le lien dans la description.

Où que tu cherches ton interlocuteur, comme dans toute relation, trouver un interlocuteur authentique avec lequel tu t’entendes demande du travail. Ça prend du temps, mais cela en vaut la peine. S'entraîner avec eux va te préparer à de futures conversations avec des francophones natifs, à des entretiens d'embauche ou à des examens, ou autre.

Pouvoir parler français, c’est un sujet à la fois vaste et complexe.

Il y a tellement points à aborder et de choses à prendre en compte. Donc, être capable de se rappeler rapidement du vocabulaire et d’utiliser correctement la grammaire t’aidera vraiment à communiquer efficacement en français. Tout comme le fera une bonne prononciation. Mais les peurs dont nous venons de parler sont des questions plus complexes qui nécessitent que tu réfléchisses plus profondément à la personne que tu es et à ce que tu dois faire pour essayer de réduire ces peurs. Je vais faire quelques leçons de plus à ce sujet bientôt mais pour le moment, on va s’amuser un peu dans la partie suivante. Alors continue à regarder pendant quelques minutes. Et dis-moi dans les commentaires si tu as d'autres suggestions ou recommandations pour améliorer tes compétences en expression orale.

Est-ce que tu as d'autres stratégies qu’on peut essayer ? Partage-les dans les commentaires en dessous de la vidéo. C’est important de vous aider, de vous soutenir mutuellement dans votre parcours en français. C’est un voyage difficile, mais vous êtes tous dans le même bateau et je suis ici et je vous soutiens.

Alors tu viens avec moi pour pratiquer un peu plus ? On  y va !

LE JEU DE SYNONYMES

Etudiante : Donc, ce jeu de synonymes ?

Ingrid : Ouais

Etudiante : Comment ça marche ? J'ai totalement oublié.

Ingrid : Tu penses donc à un mot. Ça peut être n'importe quel mot. Tu peux avoir une liste de vocabulaire que tu utilises ou tu peux juste regarder autour de toi et regarder les choses qui t’entourent comme source d'inspiration. Et ce que tu dois faire, c'est penser à d'autres moyens de décrire ou de parler de cette chose ou de ce sentiment, par exemple. C’est bien pour t’aider à être un peu plus créatif avec ton vocabulaire en français. C’est bien pour te pousser un peu plus loin pour t’aider à penser à des alternatives pour décrire des choses et c’est génial quand tu es en pleine conversation et que tu es bloqué. Tu connais ce sentiment, pas vrai ? Lorsque tu bloques sur un mot, mais tu dois rapidement trouver de nouvelles façons de décrire cette chose ou de parler de cette chose pour continuer ta conversation, non ? C’est donc un peu amusant, mais c’est le genre de jeu que tu peux jouer seul, à tout moment, par exemple quand tu es dans le bus pour te rendre au travail, ou lorsque tu vas courir par exemple. Tu peux y jouer tout seul mais tu peux aussi y jouer avec des amis, ce qui est plutôt cool. Tu peux défier tes amis, tu sais, avec des mots différents et ils doivent penser à de nouvelles façons de décrire ou de parler de ce mot. Alors tu veux l'essayer avec moi ?

Etudiante : Bien sûr !

Ingrid : Tu penses à un mot et je vais te montrer ce que tu dois faire.

Etudiante : D'accord. Château.

Ingrid : D'accord. Château. C'est un endroit où il y a des rois et des reines. C’est comme une grande maison où il y a des princes et des princesses. Tu le trouves généralement à la campagne ou en montagne. On peut même l’appeler un palais.

Alors, tu comprends ? Maintenant, tu sais comment jouer correctement ? Je vais donc en choisir un pour toi. Ok, trafic.

Etudiante : Trafic. Des choses comme la circulation, le mouvement. C’est quand il y a beaucoup de voitures sur la route. Il y a des camions, des bus, sur les autoroutes.

Ingrid : D'accord, maintenant tu penses à un autre pour moi.

Etudiante : D'accord. Lever du soleil.

Ingrid : Lever du soleil. D’accord. Donc, je pense à matin, tranquille, calme, détendu, pas stressant.

Très bien, je vais penser maintenant à un dernier pour toi. D’accord, les vagues.

Etudiante : Les vagues. D'accord. Alors, la mer, on s’amuse avec, en été. Ça peut être près de la plage. C’est de l’eau. Ça fait du bruit quand elles frappent les rochers. Ça détruit les châteaux de sable.

Ingrid : Génial ! C'était vraiment bien ! Ok, je vais en donner un dernier et je veux que tu réfléchisses aux alternatives, aux synonymes et ajoutez-les aux commentaires en dessous de cette vidéo. D'accord ? Je regarderai pour vérifier dans une minute. Alors, le mot, c’est paisible. Tu penses à quoi ? Alors, comment tu peux décrire cela ou utiliser des alternatives pour ce mot ?

J’espère que t’as aimé cette leçon.

N’oublie pas de t’abonner à ma chaine YouTube.

Et d’aller voir mes autres leçons. Je te retrouve tout de suite là-bas.

Salut !

Les Leçons de Talk en Français sont des leçons de français qui vous aident à parler français couramment avec confiance en vous amusant ! Vous allez apprendre à parler français dans des situations de la vie quotidienne en France. Créez un compte gratuitement sur TalkEnFrançais pour télécharger les leçons et les regarder n'importe où ! Abonnez-vous à ma chaine YouTube et pourquoi pas inscrivez-vous à un de nos cours de français en ligne. Suivez-nous sur Facebook, Twitter, Instagram.

PRÊT À COMMENCER?

Apprenez à parler français avec confiance comme un natif

Parler des Fruits et Légumes en Français – Vocabulaire & Conversation

Parler des Fruits et Légumes en Français – Vocabulaire & Conversation

Parler des Fruits et Légumes en Français – Vocabulaire & Conversation

Apprenez à parler des fruits et légumes en français.

Résumé de la leçon

Avez-vous un jardin ?

Aimeriez-vous apprendre à parler des fruits et légumes en français ? Regardez la vidéo !

Aujourd'hui, vous allez écouter deux français parler de fruits et légumes.

Vous entendrez une conversation basée sur une situation de la vie réelle et quotidienne française.

Il est important d'écouter du français à une vitesse normale pour que vous compreniez les français natifs qui parlent.

Cela vous permettra également de parler français comme un natif, et pas comme un livre de français !

CLIQUEZ ICI pour lire la transcription en entier.
N'oubliez pas de LAISSER UN COMMENTAIRE, ça ne vous prendra qu'une minute 😉

INSCRIVEZ-VOUS gratuitement pour télécharger la transcription PDF et le podcast MP3.

CONSULTEZ nos cours de français en ligne pour vous aider à parler français avec confiance et vous amuser ! 🙂

Jetez un oeil ci-dessous pour plus de leçons de français

Transcription de la vidéo en entier

Salut, c’est Ingrid de Talk en Français !

Aujourd’hui, on va parler des fruits et légumes en français.

On va commencer par un point de culture française.

Ensuite, on suivra la conversation entre deux français qui parlent de fruits et légumes.

Et enfin, on verra ensemble le nom des différents fruits et légumes français, et on expliquera les expressions utilisées dans le dialogue.

T’es prêt ? C’est parti !

Un point de culture française

Les fruits et légumes sont les principales sources de vitamines dans l'alimentation.

En France, la production familiale dans les jardins potagers est traditionnellement importante dans les régions rurales mais a perdu beaucoup d'importance avec la progression de l'urbanisation.

La production professionnelle ou marchande est généralement le fait de producteurs spécialisés, les maraîchers.

Toutefois certains légumes donnent lieu à une importante production de plein champ dans le cadre de l'agriculture contractualisée. C'est le cas par exemple de la pomme de terre ou des pois.

Longtemps, le maraîchage s'est développé à proximité immédiate des villes et de leur marchés, exploitant les fonds de vallée humides à proximité des agglomérations. On peut citer l'exemple des hortillonnages d'Amiens.

Le développement de l'urbanisation et la diminution des coûts de transport ont bien souvent provoqué la migration de cette activité dans des régions, voire des pays, plus adaptées aux différentes cultures, plus spécialisées et à la main d'œuvre bon marché.

En France, le marché d'intérêt national de Rungis, situé dans le sud de la banlieue parisienne, joue un rôle très important dans la distribution des légumes ainsi que d'autres produits alimentaires (les fruits, les viandes, les poissons, les fruits de mer).

Dans l'Union européenne, de nombreuses appellations populaires de légumes sont protégées commercialement par l’Appellation d'origine protégée (AOP); les marques collectives le sont par Indication géographique protégée (IGP).

 

Allez ! Assez pour aujourd’hui !

Allons suivre la conversation de deux français qui parlent de fruits et légumes…

 

Conversation : Deux français parlent des fruits et légumes

Clara – Je suis trop contente !

Laura – Ah ouais, pourquoi ?

Clara – J’ai mes carottes qui commencent à pointer !

Laura – Et ça te met dans un état pareil ?

Clara – Ben ouais, je vais bientôt pouvoir manger mes premières carottes du jardin !

Laura – Ouais. Tu me dirais que tu vas manger un bon steak ou une bonne choucroute, je comprendrais ! Mais des carottes !  

Clara – Non mais la saveur des légumes du jardin, humm… Ça n’a rien à voir avec ceux que tu achètes dans les magasins ! Tu as déjà goûté les tomates du jardin ?

Laura – Ouais. Ça ne me fait pas le même effet que toi !

Clara – Tu ne peux pas comprendre !

Laura – Ah non, c’est sûr. Quand je vois le boulot que c’est de faire un jardin !

Clara – De toute façon, tu n’aimes pas les légumes.

Laura – Ce n’est même pas vrai !

Clara – Ah ouais ! Ben dis-moi ? Qu’est-ce que tu manges comme légumes ?

Laura – Alors, les concombres, non. Ça me remonte. Les poivrons, ben non. Ça me donne des aigreurs d’estomac. La salade, non plus ! J’ai l’impression de manger de l’herbe !

Clara – Tu vois, tu n’arrives même pas à trouver un légume !

Laura – Ce n’est pas que je n’aime pas ! C’est que je ne les supporte pas, voilà !

Clara – Ouais. Enfin, ça doit être pareil pour les fruits. Tu ne les supportes pas non plus !

Laura – Enfin, ce n’est pas la question ! On parlait de ton jardin, pas de mes habitudes alimentaires. Quand je vois tout le travail ! Planter, arroser tous les jours, désherber, attendre que ça pousse ! Et après, passer encore des heures à récolter ! Moi je n’ai pas le temps !

Clara – Tu n’as pas le temps ou tu n’as pas la patience ?

Laura – Non, je n’ai pas le temps. Je bosse moi !

Clara – Ben moi aussi !

Laura – Non mais moi le soir, je suis crevée !

Clara – Ben moi aussi !

Laura – Non mais moi le soir, quand je rentre, je dois encore faire à manger, m’occuper de la maison, des enfants…

Clara – Ben moi aussi !

Laura – Non mais toi, ce n’est pas pareil !

Clara – Non, c’est sûr. Moi, ce n’est pas pareil ! Je ne passe pas tous les soirs 3 heures devant la télé !

Explications

Alors, je ne sais pas si t’as réussi à tout comprendre dans la conversation entre Clara et Laura parce qu’il y avait quelques expressions un peu bizarres, et sans parler de la prononciation…

On va y revenir dans un moment...

Mais avant, quels sont les fruits et légumes en français ?

Voici une liste de légumes en français :

Une salade

Des radis

Des tomates

Du persil

Des carottes

Un poireau

Des pommes de terre

De l’ail

Des oignons

Des asperges

Une courgette

Des haricots verts

Un concombre

Un poivron

Une aubergine

Des petits pois

Un chou

Un navet

 

Voici une liste de fruits en français :

Du raisin

Des oranges

Des bananes

Des pommes

Des poires

Des fraises

Des pêches

Des kiwis

Des abricots

Des mûres

Des cerises

Un ananas

Un melon

Alors les mots et expressions du dialogue ?

pointer

Ça signifie : commencer à pousser.

Par exemple : Le blé qui pointe.

Ça te met dans un état pareil ?

Ça te met dans cet état ?

Un état, c’est la manière d'être physique ou morale de quelqu'un.

On peut dire, par exemple : Le malade est dans un état grave.

Ou : Être dans un état de grande excitation.

boulot

C’est populaire.

C’est pour dire travail, emploi.

On dit par exemple : Aller au boulot, faire du bon boulot.

Tu connais sûrement l’expression française : « métro, boulot, dodo ».

C’est une expression qui est censée représenter le rythme quotidien des parisiens.

« métro », c’est le trajet en métro le matin.

« boulot », c’est la journée de travail.

« dodo », c’est retour au domicile et nuit de sommeil.

Dodo, c’est du langage bébé pour dire dormir. Faire dodo.

Cette expression « métro, boulot, dodo » est une critique de la monotonie et de la répétition du quotidien trop constant et vu sans issue possible.

« métro, boulot, dodo »

En fait, c’est une manière simple de dire qu’on vit pour travailler.

Faire le même effet

Un effet, dans ce contexte, c’est une :

Impression produite sur quelqu'un par quelqu'un ou quelque chose.

« Quel effet ça te fait de parler devant la caméra ? »

« Je ne sais pas. Je me sens tout bizarre. »

Je ne les supporte pas

supporter

Ce verbe a plusieurs significations.

Il peut signifier :

  • Ne pas être gêné par quelque chose, n'en éprouver aucun inconvénient.

On dit par exemple : Il ne supporte pas le bruit. Il est gêné par le bruit.

Supporter peut aussi signifier :

  • Tolérer ou accepter quelque chose.

Par exemple : Il ne supporte pas qu'on le contredise. Il n’accepte pas qu’on le contredise.

Supporter, ça peut vouloir dire aussi :

  • Accepter la présence de quelqu'un, tolérer ses manières, même si l'on en souffre.

Par exemple : Personne ne peut plus le supporter. On ne peut plus le voir. On n’en peut plus.

Ce n’est pas la question

On le prononce : c’est pas la question. C’est pas la question.

La question, dans ce contexte, c’est : Le sujet à examiner et à discuter.

Ça signifie aussi : Le problème ou l’ensemble des problèmes soulevés par tel ou tel sujet.

« Ce n’est pas la question ! »

« De quoi tu me parles ? »

« On n’est pas en train de parler de ça ! »

« Ce n’est pas la question ! »

bosser

c’est populaire, pour dire travailler

 

J’espère que t’as aimé cette leçon.

Sinon, en parlant des fruits et légumes, mes fruits et légumes préférés, c’est les fraises, le melon, les pêches, les pommes, les tomates, les poireaux... Enfin, je crois que j’aime tous les fruits et légumes !

Et toi ? Ecris-moi tes fruits et légumes préférés dans les commentaires.

N’oublie pas de t’abonner à ma chaine YouTube

Et si tu veux apprendre à parler français couramment, inscris-toi à mon cours gratuit ‘3 étapes pour parler français comme un natif’

Salut !

Les Leçons de Talk en Français sont des leçons de français qui vous aident à parler français couramment avec confiance en vous amusant ! Vous allez apprendre à parler français dans des situations de la vie quotidienne en France. Créez un compte gratuitement sur TalkEnFrançais pour télécharger les leçons et les regarder n'importe où ! Abonnez-vous à ma chaine YouTube et pourquoi pas inscrivez-vous à un de nos cours de français en ligne. Suivez-nous sur Facebook, Twitter, Instagram.

PRÊT À COMMENCER?

Apprenez à parler français avec confiance comme un natif

« AU TRAVAIL » Apprendre à Parler Français Couramment ! 5 minutes.

« AU TRAVAIL » Apprendre à Parler Français Couramment ! 5 minutes.

« AU TRAVAIL » Apprendre à Parler Français Couramment ! 5 minutes.

Apprenez à parler français couramment, avec une conversation de la vie courante en français qui se passe au travail.

Résumé de la leçon

Apprenez à parler français avec la série "Parlez Français Couramment" !

Aimeriez-vous améliorer votre prononciation en français, votre expression orale et votre accent ! Regardez la vidéo !

Aujourd’hui, vous entendrez une conversation basée sur une situation de la vie réelle et quotidienne française, qui se passe AU TRAVAIL.

Vous entendrez la même conversation deux fois. La première fois en vitesse lente et articulée. Et la deuxième fois, à une vitesse normale.

Alors, écoutez bien et surtout répétez chaque phrase.

Il est important d'écouter du français à une vitesse normale pour que vous compreniez les français natifs qui parlent.

Cela vous permettra également de parler français comme un natif, et pas comme un livre de français !

CLIQUEZ ICI pour lire la transcription en entier.
N'oubliez pas de LAISSER UN COMMENTAIRE, ça ne vous prendra qu'une minute 😉

INSCRIVEZ-VOUS gratuitement pour télécharger la transcription PDF et le podcast MP3.

CONSULTEZ nos cours de français en ligne pour vous aider à parler français avec confiance et vous amuser ! 🙂

Jetez un oeil ci-dessous pour plus de leçons de français

Transcription de la vidéo en entier

Salut, c’est Ingrid de Talk en Français !

Bienvenue à la série « Parlez Français Couramment » !

 

Dans cette vidéo, on va suivre une conversation de la vie courante en français, qui se passe au travail.

Tu vas entendre la même conversation deux fois. La première fois en vitesse lente et articulée. Et la deuxième fois, à une vitesse normale.

Alors, écoute bien et surtout répète chaque phrase.

T’es prêt ? C’est parti !

Vitesse lente

- Tu bosses sur quoi en ce moment ?

Tu bosses sur quoi en ce moment ?

Répétez

- Sur un nouveau dossier. Je viens juste de l’avoir.

Sur un nouveau dossier. Je viens juste de l’avoir.

Répétez

- Ah ouais ! Ce n’est pas trop dur ?

Ah ouais ! Ce n’est pas trop dur ?

Répétez

- Non ça va. Ça ne me semble pas trop compliqué. Et toi ?

Non ça va. Ça ne me semble pas trop compliqué. Et toi ?

Répétez

- Ben moi, je travaille sur plein de choses en même temps.

Ben moi, je travaille sur plein de choses en même temps.

Répétez

- Ce n’est pas facile !

Ce n’est pas facile !

Répétez

- Ouais, je ne sais plus où donner de la tête !

Ouais, je ne sais plus où donner de la tête !

Répétez

- Viens, je te paye un café !

Viens, je te paye un café !

Répétez

Vitesse normale

- Tu bosses sur quoi en ce moment ?

Tu bosses sur quoi en ce moment ?

Répétez

- Sur un nouveau dossier. Je viens juste de l’avoir.

Sur un nouveau dossier. Je viens juste de l’avoir.

Répétez

- Ah ouais ! Ce n’est pas trop dur ?

Ah ouais ! Ce n’est pas trop dur ?

Répétez

- Non ça va. Ça ne me semble pas trop compliqué. Et toi ?

Non ça va. Ça ne me semble pas trop compliqué. Et toi ?

Répétez

- Ben moi, je travaille sur plein de choses en même temps.

Ben moi, je travaille sur plein de choses en même temps.

Répétez

- Ce n’est pas facile !

Ce n’est pas facile !

Répétez

- Ouais, je ne sais plus où donner de la tête !

Ouais, je ne sais plus où donner de la tête !

Répétez

- Viens, je te paye un café !

Viens, je te paye un café !

Répétez

Alors, comment ça a été ?

Tu as réussi à suivre la conversation ?

Et surtout, tu as répété chaque phrase ?

Super !

Si tu veux plus de vidéos de la série  « Parlez Français Couramment », regarde la playlist.

Et si tu veux apprendre à parler français rapidement, jette un œil à nos cours de français en ligne sur TalkEnFrancais.com

Salut !

P.S. N’oublie pas de t’abonner à ma chaine YouTube

Si tu veux apprendre à parler français couramment, inscris-toi à mon cours gratuit ‘3 étapes pour parler français comme un natif’

Les Leçons de Talk en Français sont des leçons de français qui vous aident à parler français couramment avec confiance en vous amusant ! Vous allez apprendre à parler français dans des situations de la vie quotidienne en France. Créez un compte gratuitement sur TalkEnFrançais pour télécharger les leçons et les regarder n'importe où ! Abonnez-vous à ma chaine YouTube et pourquoi pas inscrivez-vous à un de nos cours de français en ligne. Suivez-nous sur Facebook, Twitter, Instagram.

PRÊT À COMMENCER?

Apprenez à parler français avec confiance comme un natif

3 ASTUCES pour améliorer votre PRONONCIATION en Français ! – Parler Français avec Confiance

3 ASTUCES pour améliorer votre PRONONCIATION en Français ! – Parler Français avec Confiance

3 ASTUCES pour améliorer votre PRONONCIATION en Français ! – Parler Français avec Confiance

Voici 3 astuces pour améliorer votre prononciation en français ! Parlez français de manière fluide et avec confiance.

Résumé de la leçon

Aimeriez-vous être plus fluide quand vous parlez français et gagner en confiance ?

Voici 3 ASTUCES pour améliorer votre PRONONCIATION en français ! Regardez la vidéo !

Ces conseils vous permettront d’être compris par les francophones natifs quand vous parlez français.

Cela vous permettra également de parler français comme un natif, et pas comme un livre de français !

CLIQUEZ ICI pour lire la transcription en entier.
N'oubliez pas de LAISSER UN COMMENTAIRE, ça ne vous prendra qu'une minute 😉

INSCRIVEZ-VOUS gratuitement pour télécharger la transcription PDF et le podcast MP3.

CONSULTEZ nos cours de français en ligne pour vous aider à parler français avec confiance et vous amuser ! 🙂

Jetez un oeil ci-dessous pour plus de leçons de français

Transcription de la vidéo en entier

Salut, c’est Ingrid de Talk en Français !

Ça va ?

« Ouais »

T’es sûre ?

« En fait, je ne vais pas très bien »

Je le savais !

Si tu regardes cette vidéo, c’est qu’il y a une chose qui ne va pas très bien chez toi.

Je ne suis pas médecin, mais je crois savoir ce que c’est. Et je vais même pouvoir t’aider !

« Ah ouais ? »

Le problème, c’est ta prononciation. Pas vrai ?

« En plein dans le mille. »

Je le savais !

Alors, tu es au bon endroit.

Aujourd’hui, je vais te donner 3 astuces qui vont t’aider à améliorer ta prononciation en français. Ça va même t’aider à être plus fluide quand tu parles français et à gagner en confiance.

Alors, regarde la vidéo jusqu’au bout. Et surtout, applique ces astuces et conseils.

Connaître les astuces, c’est bien. Mais les mettre en pratique, c’est mieux !

Alors, t’es prêt ?

« Ben moi oui ! Plus que jamais ! »

C’est parti !

Alors déjà, avant de te donner les astuces, j’aimerais qu’on réponde ensemble à cette question :

POURQUOI C’EST IMPORTANT D’AMELIORER SA PRONONCIATION ?

Pour commencer, au cas où tu demandes si c’est vraiment important de prononcer correctement, j’aimerais que tu regardes cette petite scène.

 « Je suis dans la rue. »

« Hein ? »

 « Je suis dans la rue. Je suis dans la rue. »

 « Je n’ai rien compris ! »

« Je suis dans la rue. J’ai dit : dans la rue. »

 « Quoi ? La roue, la roue, la roue. La roue d’une voiture ? »

« La rue. Je suis dans la rue. Là, je suis dans la rue. Là ! »

« Je ne comprends rien ! »

Voilà, je ne sais pas si ce genre de situation t’est déjà arrivé. En tout cas, à moi oui. Quand j’ai appris l’espagnol et après quand j’ai appris l’anglais.

Au début, je n’avais pas une très bonne prononciation. Pourtant, j’étais persuadée de prononcer correctement, en tout cas comme c’était écrit dans mon livre ou dans le dictionnaire. Je pensais que c’était les natifs qui ne faisaient aucun effort pour me comprendre. Le résultat : les natifs ne me comprenaient pas quand je parlais.

Et ça, c’est un problème qui est réel.

DONC, TU AS 2 CHOIX :

  1. Soit tu fermes les yeux sur ta prononciation et tu penses que ce n’est pas important. Dans ce cas, tu ne t’amélioreras jamais, parce que tu ne feras aucun effort.
  2. Soit tu penses comme moi que c’est important d’avoir une prononciation correcte. Et dans ce cas, tu vas te donner les moyens de progresser.

Si tu as fait le 2eme choix, continue à regarder cette vidéo. Je vais te donner plein d’astuces et de conseils très pratiques que j’ai utilisés quand j’ai appris l’espagnol et l’anglais.

Maintenant, revenons à la question :

POURQUOI C’EST IMPORTANT D’AMELIORER SA PRONONCIATION ?

Comme on vient de voir, une des raisons pour laquelle c’est important d’avoir une bonne prononciation, c’est :

1. Pour être compris par les natifs

Eh oui, actuellement quand tu parles français, tu es peut-être compris par les personnes de ton entourage, qui parlent la même langue que toi, ta langue maternelle.

Mais ce que tu veux, c’est être compris par les francophones natifs.

Imagine. Tu es anglais. Tu parles français et il y a seulement les anglais qui te comprennent, ceux qui sont à l’école avec toi, ou ceux qui travaillent avec toi.

Maintenant, tu décides de visiter Paris. Tu atterris et là, tout content, tu commences à parler avec les français. Et chaque fois, les français te répètent : « Quoi ? Je ne comprends pas. Qu’est-ce que vous dites ? »

Et là, tes sentiments, c’est quoi ? La honte ! La déception !

 

La deuxième raison pour laquelle c’est important d’avoir une bonne prononciation ? C’est 

2. Pour ne pas baisser ton niveau de français

En effet, même si tu as un haut niveau de grammaire et de vocabulaire en français, si tu as une mauvaise prononciation, les francophones natifs penseront toujours que tu as un mauvais niveau en langue.

Tout simplement, parce qu’ils n’arrivent pas à te comprendre.

Conséquence : Tu es démoralisé !

 

Ce que je veux que tu comprennes, c’est que c’est vraiment important de travailler sa prononciation en français. Certains pensent qu’il faut déjà apprendre le vocabulaire, la grammaire, la conjugaison. Et ensuite la prononciation.

Mais, ce n’est pas vrai. Ce sont de mauvais conseils. Il est vital d’apprendre à prononcer correctement dès le départ. Pourquoi ? Pour ne pas prendre de mauvaises habitudes qui seront très dures à perdre par la suite. Plus tu passeras de temps à prononcer mal un mot, plus ton cerveau aura enregistré cette prononciation et l’aura associé au mot. Dans le cerveau, il y a comme des chemins, des routes, des autoroutes qui se forment à chaque passage du mot, chaque fois que tu le dis. Une fois que l’autoroute est formée, le cerveau aura du mal à la détruire pour repartir de zéro en formant un nouveau chemin pour le même mot mais avec une prononciation différente.

C’est pour cela que, si tu ne corriges pas tes erreurs de prononciation rapidement, des années après avoir commencé à apprendre le français, tu prononceras toujours mal les mêmes mots.

Je ne veux pas que ça t’arrive. J’ai appris des langues étrangères et je sais que c’est important de prononcer correctement et de prendre de bonnes habitudes dès le début.

Je veux que tu en sois convaincu.

Tu en es convaincu ?

« Oui ! »

Parfait, alors, passons aux astuces. Je te rappelle que ce sont des astuces pratiques, efficaces, et sûres. Je les ai appliquées personnellement quand j’ai appris l’espagnol et l’anglais.

ASTUCE N°1 : PARLER À HAUTE VOIX

Pourquoi parler à haute voix ?

Bon, ce que je vais dire va peut-être te paraître très bête.

Mais si tu veux améliorer ta prononciation, la première chose à faire, c’est de parler et prononcer les mots.

Connaître les mots, les dire dans sa tête, c’est bien pour le vocabulaire. Mais ça ne va pas aider à ta prononciation. Je connais beaucoup de personnes qui sont bloquées, qui n’arrivent pas à parler français correctement ou couramment, tout simplement parce qu’elles ne parlent pas en français. Il est très important de prononcer les mots et les phrases à haute voix.

En prononçant les mots à haute voix, le cerveau va enregistrer les sons qui sortent de ta bouche.

« T’as compris ?»

« … »

J’ai dit à haute voix !

« Oui, j’ai compris ! »

Ben voilà ! Ce n’est pas compliqué !

Ton cerveau va ainsi enregistrer la prononciation des mots et la formulation des phrases. Tu dois dire les mots pour qu’ils fassent partie de ton vocabulaire.

En parlant à haute voix en français, tu vas prononcer des sons que tu n’as peut-être pas dans ta langue maternelle. Pour articuler, tu vas utiliser des muscles que tu ne soupçonnais même pas l’existence. Alors, je dois te prévenir, au début, quand tu vas parler français, ça va faire mal.

« J’ai acheté une nouvelle voiture. Ah, ça fait mal ! J’ai mal ! J’ai acheté »

Ben voilà ! Je t’avais prévenu !

Je me rappelle, au début quand j’ai appris l’anglais, chaque fois que je parlais, j’avais mal à la mâchoire !

« Why. Where. I speak English. English, English. Ça fait mal ! »

J’avais trop mal !

Si tu ne parles pas à haute voix, tu n’arriveras jamais à améliorer ta prononciation en français. Tu ne seras jamais fluide. Et du coup, tu n’auras pas confiance en toi.

Alors, parle français !

« C’est super de parler en français à haute voix. Mais je parle avec qui ? »

Ben, avec personne ! Tu parles toute seule !

« Je vais parler toute seule ! Mais on va me prendre pour une folle ! »

Alors, je ne t’ai pas dit de sortir dans la rue et de commencer à parler tout seul à voix haute en français en pleine ville ! Je ne suis pas folle ! Je ne suis pas zinzin !

Alors, il y a plein de moments dans la journée où tu te trouves tout seul. Par exemple, dans ta voiture, quand tu vas au travail ou faire les courses. Ou dans la salle de bain !

Ben, au lieu de chanter à tue-tête, parle en français.

Tu vas voir. Si tu fais ça, tu vas t’améliorer !

« Mais de quoi je vais parler toute seule à haute voix ? »

De n’importe quel sujet. Invente-toi une conversation. Tu peux même faire plusieurs personnages.

En fait, tu peux parler d’un sujet imaginaire, totalement inventé. Mais tu peux aussi parler sérieusement, d’un sujet qui te préoccupe ou de quelque chose que tu vas faire dans la journée. Au lieu de penser à ce sujet dans ta tête et dans ta langue maternelle, je veux que tu l’exprimes en français et à voix haute.

« Mais je n’ai pas assez de vocabulaire en français ! »

Ce n’est pas grave. Fais avec ce que tu as. Tu dois parler en fonction de ton niveau de français. Fais des phrases courtes, voire très courtes au début.

Cette technique va même te motiver à apprendre plus de vocabulaire, de grammaire, de conjugaison, pour pouvoir continuer tes propres conversations.

Je me rappelle que, quand j’apprenais l’espagnol ou l’anglais, j’avais toujours un cahier et un crayon sur moi. Dès que je parlais d’un sujet et que je restais bloquée sur un mot, un verbe, je le notais dans ma langue maternelle, le français, pour le chercher plus tard dans la journée dans mon dictionnaire en espagnol ou en anglais.

Ça me motivait à apprendre toujours plus !

ASTUCE N°2 : S’ENREGISTRER

Pourquoi s’enregistrer ?

Il y a deux principales raisons :

La première :

1. Pour comparer la prononciation originale, correcte avec notre prononciation.

Pour s’améliorer et prononcer correctement, il faut s’écouter. Comme ça tu te rendras vraiment compte de tes points forts et de tes points faibles. Tu sauras où sont tes erreurs et ce que tu as vraiment besoin de travailler. Un son en particulier ? Une voyelle le U, une consonne, le R ?

La deuxième raison :

2. Quand on parle, il est important d’évaluer et mesurer ses progrès.

Pour rester motivé et garder cette motivation à apprendre le français, je te conseille de réécouter tes enregistrements de temps en temps. Disons, tous les mois ou tous les 3 mois.

Tu entendras tes progrès.

Souvent, quand on apprend une langue, on ne se rend pas compte de ses progrès. On a même des fois l’impression de bloquer, stagner, de ne pas progresser.

Mais si tu écoutes ta prononciation d’il y a 3 mois ou 6 mois en arrière, là tu vas vraiment te rendre compte que si, tu as progressé ! Tu t’es amélioré !

« Concrètement, je fais comment ? »

Bonne question !

Je te conseille de lire un texte, de préférence une transcription de vidéo ou podcast.

  1. Premièrement, écoute la vidéo ou le podcast en même temps que tu lis la transcription.
  2. Ensuite, lis juste la transcription et enregistre-toi avec ton téléphone, ton ipod, ton mp3, mp4… tous les moyens sont bons.
  3. Une fois que tu as lu et que tu t’es enregistré, écoute-toi en même temps que tu regardes de nouveau la transcription. Essaie de repérer tes erreurs.
  4. Ensuite écoute l’original, la vidéo ou le podcast. Compare ce que tu as entendu de ton enregistrement avec l’original.
  5. Modifie ta prononciation en conséquence.
  6. Répète cette opération plusieurs fois par semaine.

Ton objectif doit être clair : améliorer ta prononciation. Pas te décourager ou te comparer à d’autres ! Ça n’a aucun intérêt. C’est juste destructeur ! Ça ne fait pas avancer.

Je veux que tu t’améliores et que tu sois fier de toi !

N’oublie pas de garder ces enregistrements. Ne les détruis surtout pas. Réécoute-les dans un mois, 3 mois, 6 mois, un an.

ASTUCE N°3 : IMITER LES FRANCOPHONES NATIFS

Pourquoi imiter les francophones natifs ?

Parler français, ce n’est pas seulement prononcer des mots et des phrases. C’est imiter le ton de la voix, les sons et intonations, les sentiments, les gestes et le langage corporel. En fait, tu dois vivre la langue française !

Tu dois parler en même temps que le francophone natif. Dire les mêmes phrases avec le même ton, les mêmes gestes, les mêmes intonations, les mêmes expressions.

En imitant un français natif, c’est comme si tu devenais toi-même un français natif !

« Mais où trouver des dialogues et conversations de la vie quotidienne française ? Je ne connais aucun français natif avec qui parler ! »

Pas de souci !

Talk en Français a créé des cours d'imitation en français qui te permettront de mettre en pratique cette technique.

Va consulter nos cours de français en ligne.

Les prix sont vraiment abordables. L’objectif est de t’aider à parler français, prononcer correctement pour être compris par les francophones natifs.

J’ai aussi fait quelques vidéos sur ma chaîne YouTube, des leçons d’imitation qui t’aideront à mettre en pratique cette technique d’imitation. Ces vidéos expliquent en détail comment ça fonctionne. Il y a juste un exemple là-haut.

Je vais aussi bientôt faire une vidéo qui va t’expliquer pourquoi cette technique d’imitation est très connue par les polyglottes et très efficace !

Et voilà !

J’espère que t’as aimé cette leçon.

« Moi oui ! »

Génial ! Rappelle-toi ! Ces conseils sont pratiques, efficaces, et sûrs. J’ai appliqué ces 3 astuces personnellement quand j’ai appris l’espagnol et l’anglais.

Je peux t’assurer que ça fonctionne !

Maintenant, comme je l’ai déjà dit, connaître ces astuces, c’est bien. Mais les mettre en pratique, c’est mieux !

Alors, à toi de jouer !

« Je suis prête là. Prête à jouer ! »

J’ai confiance en toi !

Si tu as regardé cette vidéo jusqu’au bout, c’est que tu es vraiment motivé et que tu veux vraiment améliorer ta prononciation en français.

Alors, au travail ! Les efforts en valent la peine.

Garde bien à l’esprit ton objectif : prononcer correctement pour parler français avec confiance !

Et toi ? Dis-moi laquelle de ces astuces tu vas appliquer en premier. Donne aussi tes autres astuces, si tu en as. Laisse un commentaire. Ça en aidera d’autres à parler français rapidement et correctement.

N’oublie pas de t’abonner à ma chaine YouTube

Et si tu veux apprendre à parler français couramment, inscris-toi à mon cours gratuit ‘3 étapes pour parler français comme un natif’.

Salut !

Les Leçons de Talk en Français sont des leçons de français qui vous aident à parler français couramment avec confiance en vous amusant ! Vous allez apprendre à parler français dans des situations de la vie quotidienne en France. Créez un compte gratuitement sur TalkEnFrançais pour télécharger les leçons et les regarder n'importe où ! Abonnez-vous à ma chaine YouTube et pourquoi pas inscrivez-vous à un de nos cours de français en ligne. Suivez-nous sur Facebook, Twitter, Instagram.

PRÊT À COMMENCER?

Apprenez à parler français avec confiance comme un natif

Pin It on Pinterest